Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 17:48
Fin octobre, début novembre de chaque année, Ariane et sa mère allaient au cimetière sur la tombe de Grand-Mère disparue au moment de la naissance d'Ariane qui, de ce fait, ne l'avait pas connue. Aller "la voir" au cimetière était amusant puisqu'Ariane avait le droit de ramasser les marrons alentour, tombés des arbes, et de les ranger en rangs d'oignons ou en rondelles sur la tombe. On s'en doute, comme elle le fit pour tout ce qu'elle voyait, entendait, vivait, Ariane a illustré cette visite au cimetière :


La Grand-Mère d'Ariane s'appelait Reine, un très joli nom! Dans l'imaginaire de la petite fille, sa grand-mère était donc une Reine! Elle se faisait raconter des histoires sur la vie de cette femme qu'elle n'avait pas connue et un jour, elle ne put s'empêcher d'adresser à sa mère un petit mot concernant Reine :


1975 (Ariane a sept ans et demi) : Chère maman, je rêve toujours de ta maman. Et tu sais que quand je suis à l'école, je pense à toi et à Reine. Vous êtes belles toutes les deux.







...........




Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

jill bill 04/01/2013 20:54


Bonsoir Gigri ! Je suis contente d'avoir choisi cet article... Perso c'est le père de mon père que ne n'ai pas connu du tout !  J'ai perdu une grand-mère à 7 ans et l'autre à 14 ans...
Reine... comment ne pas l'imaginer l'être quand on est une petite fille ! Belles mais je n'en doute pas !   Bonne soirée à toi, bises de jill

autobiographie 30/11/2015 19:46

avec près de trois ans de retard! je réponds à ton merveilleux commentaires! C'est génial: grâce à ce que Internet appelle "top articles" pour le blog ariane grimm, on retrouve des trucs formidables!
Bonne soirée,
Gisèle

Oxygene 19/11/2009 23:39


C'est très émouvant d'imaginer cette petite fille parlant ainsi de sa grand-mère disparue et partageant avec sa maman ses pensées... 
Ses dessins sont toujours aussi réalistes !


Autobiographie 20/11/2009 12:01



Oui, nous parlions beaucoup toutes les deux (je suis très bavarde) et nous n'étions que toutes les deux! Dangereux pour elle!
Je t'embrasse et te remercie Oxygene,
Gigri



florence 04/11/2009 16:22


Je pense à l'importance des mots pour les enfants...Sourire et bisous...


Autobiographie 04/11/2009 18:45


Oui, surtout qu'ils se souviennent de tout!
Je t'embr asse,
Gigri


Nettoue 04/11/2009 16:17


Bon après-midi ma belle ! As-tu des nouvelles de Chris, je ne le vois plus !
Je t'embrasse et bisous pluvieux et venteux
Nettoue


Autobiographie 04/11/2009 18:51


Non aucune nouvelle! J'avais eu un message de lui, au temps où il parlait de mon Ariane sur over-blog. Je lui avais répondu, re-répondu, lancé des appels... Et depuis: rien! aucune nouvelle. Je
suis assez malheureuse de ça.
Je te souhaite une bonne soirée chère Nettoue, d'autant plus que les géants, ces cruels,  ont disparu.
Gigri


Lmvie 03/11/2009 12:22


Et elle avait raison car la clé de nos "mystères" est dans nos rêves


Autobiographie 03/11/2009 13:59



Ah! fortiche! Oui oui! Tu as jeeté un oeil sur ses rêves  et "faux cauchemar qui rit"... à 8 ans ?
Etrange quand même!
Bonne journée Belle. Je t'embrase,
Gigri



Corinne 03/11/2009 11:54


c'est drôle nous avons tous la même image
aller au cimetière avec nos parents et je remarque qu'à chaque fois il y a des marronniers et pour nous aussi c'était un plaisir non pas d'aller au cimetière où on n'avait pas le droit de faire de
bruit, ni de courir mais seulement pour ramasser des marrons

bonne journée


Autobiographie 03/11/2009 13:56



Rigolo en effet! C'est exactement ça! Mais Je parlais longuement de ma maman à Ariane qui me posait des tas de questions.... tout doucement bien sûr!
Je t'embrasse,
Gigri



florence 02/11/2009 21:02


Doux souvenirs, et un joli coup de crayon, ta petite mignonne.
Gros bisous à toi et bonne nuit.


Autobiographie 02/11/2009 23:20


Merci Florence pour ce beau compliment à ma "petite mignonne".
Bonne nuit à toi,
Je t'embrasse,
Gigri


Lmvie 02/11/2009 20:42


Je rêve toujours de ta maman ? elle s'adresse à sa grand mère non ?

Que voulait-elle dire ?

De quelle maman s'agit-il ?

Bisous


Autobiographie 02/11/2009 23:19


Ariane n'a pas connu ma mère, c'est à dire sa grand-mère qui est morte un an après  sa naissance. Ariane et moi allions au cimetière sur la tombe de ma mère, c'est à dire de sa
grand-mère.  Je lui parlais donc gaiement de ma mère qui s'appelait Reine. Elle pensait à 6/7 ans que ma mère était une Reine (dans son imaginaire, bien sûr!) Pour me faire plaisir et surtout
parce qu'elle me parlait souvent de ses rêves, Ariane m'écrit un petit mot : "J'ai rêvé de ta maman, etc." . Belle, n'oublie pas que très jeune, Ariane était obsédée par ses rêves : Elle en parle
dans ses cahiers de mémoire (lien).
Je t'embrasse Belle
Gigri



Mélodie 02/11/2009 19:51



C'est vraiment trop mignon..



Autobiographie 02/11/2009 20:51



Oui Mélodie, c'est pour toutes ces idées qu'elle a retenu l'attention de Philippe Lejeune, le spécialiste de l'autobiographie, qui fait des conférences en parlant beaucoup d'elle... Ce qui me
fait, tu l'imagines, rudement plaisir.
Bonne soirée, à bientôt,
Gigri



Mélodie 02/11/2009 19:37


Bonjour,

Tout d'abord merci pour tes mots réconfortants... Tu sais, ces migraines me paralysent depuis quelques temps et j'aimerais que cette douleur s'arrête enfin... Enfin bref, ce n'est pas le sujet. Je
continue ma découverte d'Ariane au fil de ses écrits... Elle avait l'air d'adorer sa grand-mère.... et (il me semble) que c'était une petite fille pleine de vie mais qui aimait s'enfermer dans sa
bulle pour rêver... Son dessin est plein de tendresse et la lettre qui t'était adressée est vraiment trés touchante. Merci de nous faire partager ses écrits. Amitiés. bisous


Autobiographie 02/11/2009 20:47



Mélodie, pour tes migraines, j'espère que tu trouves un remède. Moi, hélas, je n'en ai jamais trouvé! D'autant plus grave que je travaillais même quand j'avais "mes" migraines"! (tu remarques que
je parle au passé.) Oui, Ariane aimait cette grand-mère qu'elle n'a pas connue du tout mais dont je lui parlais quand elle était petite! Merci Mélodie de t'intéresser à elle. Que cela me fait
plaisir!
Je t'embrasse,
Gigri



Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et… jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » : des pages choisies de ce qu’elle appelaient ses «œuvres ». J'ajoute qu'Ariane sera très présente au cours du premier Festival du Journal Intime qui va avoir lieu à Paris les 15,16,17 septembre 2017.
  • Contact

Recherche