Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 00:19
On discute beaucoup ces temps-ci sur l'existence ou non de l'instinct maternel. "Aliénant et culpabilisant pour les femmes, le mythe de l'instinct maternel se révèle ravageur pour les enfants, ..." aurait écrit Elisabeth Badinder dont je partage en général la plupart des idées. Phrase tronquée, c'est certain et hors de son contexte.
Personnellement, j'ai ma petite idée sur la question : L'instinct maternel, en tant que mère, je l'ai vraiment eu, au point qu'il m'a permis de vaincre mon égoïsme et ma paresse (oui oui!). Mais si toutes les femmes n'ont pas la chance ou la malchance de posséder ce fameux instinct, les petits enfants, eux, ont un immense instinct d'amour pour leur mère, si marâtre soit-elle.

Ariane n'est sûrement pas le seul enfant qui ait écrit
à sa mère une lettre d'amour:
lettre-cest-ma-souffrance-1978.jpg

Le 11 mai 1978
Ma mounoute,
Je t'aime, je t'aime à la folie, je ne pense qu'à toi et au ski. Dans la vitesse je n'ai pas peur parce que je suis assurée, sinon je skierais à une allure lente et j'aime bien qu'on me regarde.
Je serais parfaitement heureuse si tu étais là. Je rêve de toi, je pleure, je suis triste parce que tu me manques ma Nounoute. J'ai besoin de toi. Je voudrais me jeter dans tes bras, t'embrasser des milliards de fois, comme je t'aime ma noute, c'est ma souffrance. Comme je t'aime. Je m'amuse beaucoup à l'hotel. Je rêve tout le temps de toi, je t'aime terriblement.
Ta poune qui t'adore.





Gisèle Grimm,la transcriptrice

Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

Lmvie 27/02/2010 17:12


Aime-t-on son bourreau ?

La réponse est oui, mille fois oui !


Je t'embrasse


isabelle cassou 26/02/2010 23:33


ça doit être un moment merveilleux quand on lit une si belle lettre d'amour, je suis d'accord avec toi les enfants ont cet instinct d'amour et je vais un peu plus loin pas que pour leur mère,
quzand ils ne sont pas encore trop "pollués" par tv and co, ils sont de nature aimante et compatissante, hélas ensuite tout peut changer ....



Autobiographie 02/03/2010 21:06



La pauvre enfant ne regardait la télévision que comme récompense et seulement les programmes culturelles !!!!!!! (mais pas n'importe lesquelles : Emile Zola (bien!)
Le cuirassé Potenkine (elle a adoré), point à la ligne!
Je t'embrasse,
Gigri



Renard 26/02/2010 21:49


J'ai aussi gardé des lettres d'amour... et c'est un tel bonheur que de se souvenir à quel moment elles ont été écrites...et puis, ça soulage de l'absence...
Un de ces jours, je ferai un texte dessus... 


Autobiographie 02/03/2010 21:01



RENARD, Les lettres, c'est encore mieux qu'un journal ! Je classe celles qu'Ariane m'a écrites, je classe ausi les mots que j'ai laissé sur la table avant d
partir au boulot! UN TRÉSOR de petites choses qui reflètent bien la vie!



liedich 24/02/2010 21:00



Reflet, tu te rappelles ?
quant nous avons évoqué ensemble cet amour que l'on connait sans le pouvoir percevoir vraiment !
tu sais quand le vent aime la feuille, quand le parfum se dépose à plaisir, quand le mot aime ses lettres, quand Toi tu me parles de Moumoute.
jE NE te l'ai jamais dit  mais je suis un peu jaloux. Ah ces fous, irresponsables, non comprenant cet amour de la Maman. Tu sais, ta Moumoute, ma Gigri, nous l'aimons pareil.
Toi, tu ne sais pas pourquoi mais moi Oui.
DE ce Oui dont nous avons déjà parlé. Celui qui s'entend mais ne se ressent pas mais surtout celui que l'on ressent mais que l'on garde pour  Soi.
Reflet, je vais te laisser quelque instant, il me faut mourrir un peu. Mais je reviendrais.
Je  t'aime tu sais.
Je l''aime tu sais.
A bientôt, lame de moi.
liedich



Autobiographie 24/02/2010 22:45



Mon Liedich, je ne pensais pas en écrivant à ma mère, à Mounoute,  que j'adorais à l'époque (plus tard, quand j'étais déjà vieille, à 15 ans, je voulais qu'elle me lâche les baskets
et qu'elle rende son tablier de mère-poule!), oui, je n'imaginais vraiment pas que tu m'écrirais de si jolies choses ! Ah oui, je l'aimais ma mère, j'aimais le monde entier à l'époque et puis...
bref, tu comprends tout ça! Mais toi, Reflet, je t'aimerai toujours puisque, tu le sais bien, les poètes, on les aime éternellement.
Ariane



catiechris 23/02/2010 19:32



, jean qui rit jean qui pleure, ainsi m'appelait ma mère !
le bonheur est là ! pendant ton absence le lien maternel se révèle non ? 



Autobiographie 24/02/2010 22:46


Oui, il se révèle mais ilne m'a jamais lâché celui-là!
Je t'embrasse,
Gigri


Corinne 21/02/2010 21:58


C'est vrai un enfant s'emporte facilement quand il est encore, parfois il dit des choses méchantes blessantes mais c'est sûr qu'il aime c'est parents
Je me souviens d'Océane quand elle était petite vers 2 ans, quand elle faisait une bétise et que j'arrivais en colère elle me disait
"maman je te aime gros comme ça", elle ouvrait grand ces bras pour me le dire
et bien, je lui faisais un gros bisou

Bonne soirée


Autobiographie 22/02/2010 00:19



Génial! c'est délicieux! Océane, je l'embrasse de tout mon coeur et je fais suiter dans mes bras.
Je t'embrasse CORINNE
Gigri



Nettoue 21/02/2010 15:54


J'espère que tu as du soleiol, c'est tellement plus agréble !
Bisous ma belle
Nettoue


Autobiographie 22/02/2010 00:11



En tout cas, il fait pas froid et ça, c'est agréable, chère NETTOUE
Je t'embrasse,
Gigri.



marlou 20/02/2010 22:12


Quelle lettre emouvante! Elle doit te faire chaud au coeur chaque fois que tu la lis...
Je t'embrasse bien fort Gigri.


Autobiographie 20/02/2010 23:12



Oui MARLOU, très chaud au coeur car de toutes ses lettres d'amour, c'est une des plus belles : "C'est ma souffrance" me touche beaucoup, c'est vrai.
Je t'embrasse,
Gigri



florence 20/02/2010 22:09


Bien belle la lettre et et attirent lesd larmes Un bug Bisous a toi


Autobiographie 20/02/2010 23:10



Merci Florence. Ariane m'a écrit des dizaines de lettres d'amour.... et une bonne vintaine de lettre de haine et de colère!
Je t'embrasse,
Gigri



Nettoue 20/02/2010 16:48


Quelle impulsivité, cet enfant devait être adorable !
Bisous mon alie
Nettoue


Autobiographie 20/02/2010 18:14



Je n'ai qu'un regret NETTOUE: c'est qu'elle ne t'ait pas connue quand elle était parmi nou.
Je t'embrasse,
Gigri



Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985) dont vous voyez ici la photo. Ariane est une petite-grande fille qui a commencé à écrire son journal ("mes mémoires" disait-elle) à partir de 7 ans et demi et jusqu'à 18 ans... Je travaille sur la publication en ligne de son journal, de ses écrits, de ses "mémoires", ainsi qu'elle appelait son journal. Ecrire et dessiner l'amusait beaucoup... et bien plus que ce qu'elle faisait à l'école!
  • Contact

Recherche