Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 13:11
Voici la suite du récit de l'accident de vélo (lien) qu'Ariane a eu en 1982 (elle avait 15 ans), récit dans lequel elle parle de "Source", sa mère, appellée généralement "Grimm" dans le journal:

[...] Si Source m'avait vue agonisant sur le trottoir avec mon trou béant, comme un puits pissant le sang, inondant la surface de mes jambes...

 

   Vous savez, j'ai finalement un goût pour la vie parce que s'il avait fallu mourir! De toute manière, je n'ai pas eu peur de la mort après avoir été renversée. Je voulais me tirer vite. Je me savais en tort.

   Je me tordais de douleur. Le gars m'a portée. J'avais tellement mal que j'ai pas pu me relever. J'aurais pu rester avachie sur la chaussée sans bouger.

   Cet accident est arrivé tellement vite.

   Le moment le plus dramatique, c'était quand j'ai foncé et que j'ai vu la voiture. Trop tard. J'ai été projetée contre le capot - il était blanc - puis repoussée par terre. Quelle horreur. Si j'avais pu faire autrement.

  Vous savez à présent, je réfléchis et j'arrive à une conclusion dingue mais pas impossible: mon accident pouvait très bien être évité, et ma véritable intention était de me suicider, de me faire mal. Car j'ai parlé avec les autres et dit: «Si au moins j’avais pas été poster ces lettres!» mais intérieurement, je sais que si ça n'avait pas été à ce moment, ç'aurait été à un autre.

   A chaque coup, j'étais pas prudente. Plusieurs fois, j'ai fait freiner des caisses au dernier moment.

   Mais je me sens innocente. Vous vous rendez compte, être blessée comme ça! Ça fait super peur les bagnoles. C'est dingue comme un petit cycliste est vulnérable par les caisses. D'un côté, je suis terriblement traumatisée par cet accident. Il aurait tellement pu être évité. Quelle négligence de ma part. C'est sûr...

   Et puis je vais mieux moralement (c'est infime) car j'ai un problème concret. Je sais ce qui va pas parfaitement et ça vient pas trop de ma tête.

   Je suis vachement impressionnée quand même. Je revois pêle-mêle et en accéléré l'accident quand la voiture est arrivée sur moi. Bouh! Ça fait peur.

   Heureusement que j'avais un pantalon. Cette si grosse voiture! Elle aurait pu me tuer. Ce que je suis obsédée par cette histoire.

   Tout le monde a l'air de s'en foutre. Moi, je tremble. J'ai en plus tellement mal physiquement. Entre nous, j'aurais aimé qu’elle me voie tout à l'heure sur le trottoir! Pourquoi? Parce que c'est la seule qui aurait vraiment réagi à mon accident. C'est très grave ce qui m'est arrivé. Et tout le monde a déjà oublié... sauf moi...

 

 

................

 

 

(Gisèle Grimm, la transcriptrice)


Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

Marianne 02/11/2009 21:15



Par l'amitié de Liedich, j'entre ici pour la première fois.
Je suis remplie d'émotions en lisant ces lignes.
Peut-on à ce point et si jeune avoir l'intuition de sa mort ! Je suis abasourdie de lire une phrase notamment, qu'avec le recul on peut dire prémonitoire.
Vous faites un énorme travail de mémoire pour Ariane, et il faut saluer cela.
Je  suis fortement remuée. Mais pour vous encourager, si vous le permettez, je porte votre lien sur mon blog afin de pouvoir vous suivre quand je le pourrais (en pleine formation et ce
jusqu'en juin 2010).



Autobiographie 02/11/2009 23:29



Moi aussi, je porte votre lien, chère Marianne, sur mon blog et je vous remercie de le faire pour mon Ariane. C'est curieux que vous ayez compris tout de suite qu'elle avait l'intuition de sa
mort. C'est ce qui surprend quand on lit son journal. Peut-être est-ce à cause de cela que j'ai pu trouver si facilement un éditeur en 1987 (épuisé) ?  Et peut-être (sûrement!)
l'inspiratrice de tous ses écrits était-elle la mort?
Bravo et merci à vous. Je bondis sur votre blog. A tout de suite.
Remerciez Liedich pour qui j'ai une très grande amitié.
Gigri



Nettoue 01/11/2009 15:13


Une petite ado bien tourmentée, comme bon nombre ! Tu la donnes à deviner avec talent ma belle, merci
Nettoue


Autobiographie 01/11/2009 17:34


Recevoir un compliment d'une femme de talent! J'apprécie chère Nettoue!
Cela me va droit au coeur et .... à l'amour-propre!
Bonne soirée,
Gigri


catiechris 01/11/2009 10:59



elle s'en pose des questions, elle reste l'observatrice de sa vie, des choses fortes qu'elle peut vivre qu'elle a envie de vivre comme si elle savait et
qu'elle créait son destin, elle reste le maitre de sa destinée elle agit sur lui,

elle a le don, le don que peu d'être humain ont : accepter que la mort fasse partie de la vie, enfin j'espère être claire, bon week end !



Autobiographie 01/11/2009 17:20



Catiechris, ma parole, tu as lu tous les "cahiers de mémoire" d'Ariane!!!
Se poser des questions, être l'observatrice de sa vie, des choses fortes qu'elle peut vivre, qu'elle a envie de vivre........ c'est exactement ce qu'elle a fait!
Je suis très émue par ce que tu écris. Rassure-toi, tu es très claire.
Merci pour ce bon week-end. Malgré la pluie, je suis très heureuse aujour'dhui.
BOnne soirée Catiechris
Gigri
 


iloane 31/10/2009 22:32


Il semble manifestement que tout le monde n'ai pas oublié et qu'elle vive encore dans de nombreux coeurs.
Bonne soirée


Autobiographie 01/11/2009 17:37


Pas tous, pas tous, Iloane! Sa mort a laissé des séquelles dans sa famille, hélas. Mais over-blog, entre autres, me met du baume au coeur.
Merci pour ce que tu m'écris.
Bonne fin d'après-midi,
Gigri


florence 31/10/2009 19:12


Il y a une phrase qui me trouble : Elle dit : Ma véritable intention était de me suicider...Si jeune, et déjà elle ne voulait plus vivre...C'est triste !
Bisous Gigri.


Autobiographie 31/10/2009 20:23



Oui, tu as noté cette phrase-là, chère Florence! En effet,  tout son journal est emprunt d'une immense détesse et il y a comme la prémonition de sa mort. Un critique et les universitaires
qui ont étudié le journal d'Ariane ont noté (je cite l'un d'entre eux) :  "la tentation suicidaire tend [...] à constituer son existence en tragédie."
 Sans pouvoir l'affirmer, il me semble qu'il y a quelque chose de magique dans son journal... POurquoi en parle-ton encore 24 ans après ?!!! mais je rêve sûrement.
Je t'embrasse chère Florence,


Gigri



Corinne 30/10/2009 19:20


coucou

je me demande ce qui la choque le plus l'accident ou alors justement comme elle le dit et le répète, c'est que personne ne s'inquiète

bisous


Autobiographie 30/10/2009 20:24



Bonne remarque Corinne! Je dirais que ce qui lui fait le plus mal, c'est le fait que personne ne s'inquiète (sauf "Elle", c'est à dire "Source" ... ). Je me
permets même de dire que lors de l'accident de moto, ce fut et c'est (aujourd'hui) la même chose!
Merci pour ton commentaire Corinne, cela me touche beaucoup.
Bonne soirée
Gigri



Philippe 29/10/2009 23:01


Bonne soirée


Autobiographie 29/10/2009 23:50


Merci. Je vais essayer ! Bonne soirée aussi à vous.
Gigri


marlou 29/10/2009 21:14


Un accident est toujours une cause de traumatisme...Pauvre Ariane, ce qu'elle a vecu est vraiment terrible...
Gros bisous Gigri.


Autobiographie 29/10/2009 22:40


A moins chère Marlou que la cause de l'accident soit la conséquence du traumatisme d'avoir été mal aimée....  Merci pour votre visite.
Gigri


Liza 29/10/2009 19:49


Grigri, on peut se tutoyer si vous êtes d'accord ... En attendant je tiens à vous remercier de tout mon coeur pour votre réponse, si belle, qui m'est allée droit au coeur . Je vais vous mettre
dans mes liens, je viens de voir que vous l'avez fait pour moi et j'en suis très touchée . Je vous dis à bientôt, et vous envoie toute mon amitié . Gros bisous .
Liza


Autobiographie 29/10/2009 22:41


Chouette! Si tu veux, c'est avec plaisir. Je te souhaite une douce nuit,
Gigri


Liza 29/10/2009 18:53


Que vous dire ? J'ai vu cet article sur votre histoire chez Chris, j'ai voulu vous apporter mon soutien en espérant que votre blog existe encore . Moi aussi j'ai les larmes aux yeux en lisant ce
texte et je viens de parcourir tout le blog, j'ai du mal à trouver les mots, je suis désolée, je suis submergée par l'émotion ... Je vous envoie toute mon amitié sincère .
Liza


Autobiographie 29/10/2009 19:31



Que me dire Liza? Ce que vous avez écrit. Que cela me touche et me fait plaisir! Cela me donne l'idée de
mettre sur ce blog les pages qui suivent ce texte du journal d'Ariane (je viens de les re-relire).
Merci Liza pour votre commentaire. Quelle récompense pour moi  et aussi, bien que le temps ait passé, consolation.
Je vous embrasse,
Gigri



Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et… jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » : des pages choisies de ce qu’elle appelaient ses «œuvres ». J'ajoute qu'Ariane sera très présente au cours du premier Festival du Journal Intime qui va avoir lieu à Paris les 15,16,17 septembre 2017.
  • Contact

Recherche