Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 décembre 2019 2 10 /12 /décembre /2019 13:53

 

Ah! tant pis! Pas modeste, je sais! Voilà ce qui a été écrit dans "L’Étudiant"  par ... Lazare Bitoun (Maître de conférence, université..., écrivain... et j'en passe) sur le journal d'Ariane Grimm: La flambe... en  juin 1987 (hier quoi !)
 
   « Moto, mec, musique, pognon . » Pour être honnête, il faudrait ajouter narcissisme, haine de soi, espoir, désespérance, amitié, amour et baise, ou plutôt « ken », comme il est dit en verlan dans le livre. Tels sont en effet les mots qui reviennent dans la Flambe, journal intime d’une jeune fille, retranscription fidèle des quatre derniers cahiers de mémoire d’Ariane Grimm. On y voit vivre au jour le jour une adolescente de quatorze à seize ans , déchirée entre l’amour et la haine ordinaires de ses parents et du monde, et qui surveille au plus près ses atours, ses points noirs et sa joie de vivre ou son désir de mort.
    Présenté de la sorte, la Flambe pourrait n’être qu’un document-vérité, un catalogue des émois ou des craintes de l’adolescence, un miroir tendu à la jeunesse ou une manière de réponse aux questions que le monde adulte n’a pas fini de se poser sur celui de ses enfants. Or le livre est cimenté par une langue qui s’invente au fur et à mesure qu’elle s’écrit, et laisse planer une incertitude bouleversante lui donnant une dimension esthétique et tragique qui fait que nul ne le lira sans dommages.
Lazare Bitoun
Partager cet article
Repost0
8 novembre 2019 5 08 /11 /novembre /2019 18:11
Ce qui concerne maman... la chère maman adorée, la brutale, la coléreuse, la pauvre conne, celle qui ne comprend rien.... Dossier: ce qui concerne maman, c'est quoi ?.... 
 
C'est le dossier qu'a fait avec rage une petite fille qui consignait au fil du temps à l'aide lettres et de documents ce qui lui tenait à cœur: les actes de maltraitance subis, les colères, la brutalité, quelques rares cas de gentillesses aussi de sa mère. La plupart des lettres ne sont pas datées mais il semble qu'elles ont été écrites et... reçues, entre 10 et 15 ans... et même au-delà en ce qui concerne l'étrange et prémonitoire dernière lettre.
 
La petite fille devenue une grande fille de 18 ans avait pris soin de cacher ce dossier qui fut découvert par sa mère trois ans après sa mort.
 
Voilà sur quoi je travaille en ce moment. Dur, dur et... merveilleux, Gisèle, la mère

 

 

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2019 5 01 /11 /novembre /2019 19:04
Ariane décorait joliment les cahiers dans lesquels elle écrivait son journal:
Question: Que préfériez-vous si vous retrouviez ce cahier :  Une tarte aux pommes ou une grosse somme d'argent LIQUIDE ... que, par malchance, Ariane aurait perdu ?!!

 

 

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2019 6 05 /10 /octobre /2019 17:50
Mardi 17 avril 1979 - (...) Avant, jamais je ne volais. Comme tout le monde le faisait, j'ai essayé. D'abord chez Fahner.
      C'était dur car il y avait trois bonnes femmes qui gardaient le magasin. J’ai tout de même réussi à prendre un paquet de bubble-gum sans sucre pour Grand-père ou Mamie.           
 
     Ensuite, nous allons chez l’épicière. Là, je pique plein de bonbons et de chocolats. C’est drôle, le fait d’écrire tout ça fait battre mon cœur et j’ai peur. […]
     Nous allons ensuite dans une papeterie : j’achète des petits autocollants holly-hobby. Je pique des perles vertes. Et là, je tremble énormément, je pique une petite trousse en cuir bleu avec quatre crayons feutres with a bloc. Je cours me planquer. J’ai peur, très peur. Delphine aussi elle a piqué. […]
     Delphine et moi allons chez l’épicière et essayons de voler encore. Je suis tellement décontractée quand je vole, je me sers comme n’importe quoi, rêvassant un peu. Arrivant à la caisse pour quand même payer quelque chose… quelque chose me réveille. Là, mon rêve s’arrête, mon cœur bat, ma sueur coule, je tremble.  « Passe-moi ton sac ! » Je croyais mourir de peur. Heureusement, je garde mon calme. « Et ça ? », elle sort de mon sac une tablette de chocolat. Elle se met à hurler, me menaçant d’une claque. Sa collègue arrive. Les autres colons prennent ma défense, affirmant que la tablette a été achetée à Meiringen. Je paie la tablette plus deux autres que je comptais payer. Mon cœur bat. J’ai honte.
 
      Plus jamais je ne volerai. Je tremble en pensant que j’avais volé en fait deux autres tablettes. Presque en pleurant, voulant me cacher, tremblante, je rentre.

 

Emballage d'une tablette de chocolat, certifié délicieuse et peut-être volée

 

 

Partager cet article
Repost0
2 août 2019 5 02 /08 /août /2019 13:05
Si Dire du mal de soi est une coquetterie à éviter... Dire du bien de soi n'est pas vraiment apprécié dans le fameux "Traité du savoir vivre"  dont parlait une certaine baronne Staffe, au 19ème siècle).
Ariane Grimm, elle, ne s'est jamais censurée et n'a évité aucune coquetterie:
15 ans: Je m’aime trop
Me voici à Paris. Peinard. Que je suis contente. Je me suis vue en photo plusieurs fois. Que je suis contente de mon physique. Je suis complètement atteinte de narcissisme. Finalement je m’émerveille moi-même tellement que je n’ai plus envie d’un mec. Il faudrait une beauté. Je me préfère à Sophie Marceau. J’ai du fric à mort, plus de 2000 francs! Jamais j’en ai eu autant. Et je mets à fond du funky sur ma chaîne chérie. Je m’aime trop. Je suis un peu trop heureuse. J’ai peur. J’ai très peur. Qu’est-ce qui va se passer? C’est tellement formidable. Allez, tu écrases tout le monde, Ariane. Je suis tellement belle. Et j’écris sur ce beau Pop! Je te quitte, petit Pop.
Cahier de mémoires n°16, « Pop-Corn », 4 septembre 1982
Partager cet article
Repost0
21 juillet 2019 7 21 /07 /juillet /2019 17:45
Choses à faire quand on a rien à faire.
Ariane ne pouvait se permettre de perdre son temps (18 ans à vivre... Y'a pas une minute à perdre!)
Alors, elle eut une idée: elle fit la liste des choses à faire quand on a rien à faire et quand, parfois, surtout à 15 ans, cela arrive!!!
Voici qui intéressera sûrement ECUREUIL BLEU qui s'active tant et plus! Chic!
Partager cet article
Repost0
30 juin 2019 7 30 /06 /juin /2019 13:54
Une coquetterie à éviter: DIRE DU MAL DE SOI! (dont parle une certaine baronne Staffe - 19ème siècle - dans son "Traité du savoir vivre").
Ariane dit du mal d'elle-même ! mais ce n'est pas une coquetterie car elle en parle dans son journal INTIME dont personne ne doit prendre connaissance (sauf moi, sa mère... après sa mort!):

15 ans - 11 novembre 1982 [après les vacances de l'été]:

JE SUIS UN CAGEOT

Faut dire que le truc qui m’a le plus blessée cet été, c’est d’avoir été seule tout l’été sans mec – alors que j’en mourais d’envie – et les motos. Depuis, je suis toujours seule, mais je pense qu’il y a un problème fondamental : pourquoi faire fuir les types ? Regardez la photo en première page. Je suis pas trop ignoble, pas fringuée comme un plouc, mais pourquoi aucun type veut de moi ?
J’aimerais tellement aller de flirt en flirt, aller en boum ou vivre un amour plus véritable, avec une chouette moto. Je dois faire la gueule, je dois être repoussante, je dois avoir mauvaise réputation, c’est la concurrence, je suis carrément moche, je suis un cageot… Je supporte très très mal cette solitude de type. Ça me rend honteuse, me fait douter de moi, de mon physique, terriblement. Même sans les types !
Je suis tellement triste que je ne peux même pas imaginer le bonheur.
 

 

Partager cet article
Repost0
25 mai 2019 6 25 /05 /mai /2019 18:20
Plus de 1 million de jeunes de nouveau dans la rue pour le climat (dixit mon journal).
Un million ET une petite fille! Pas dans la rue! Mais dans un manifeste écrit à l'âge de 8 ans et intitulé:
Grand histoire de la vie
Une vie doit être bien organisée et doit être d'une douceur sans nom.
SUPPRIMONS VOITURES. Bicyclettes, trains, avions [Tiens!] restent. Soyons gais. Ne pas se moquer des autres (sauf s'ils vous embêtent), redevenez amie (ami), en disant doucement : «Ecoute, redeviens amie (écoutez, redevenez ami).» Si cette personne ne veut pas, vous ne lui parlez pas !
A propos, nous allons parler d'autre chose:
PLUS DE FACHISTES. Nous les pauvres, nous nous révolterons. Les riches, un jour, en auront (du travail et des excuses). (Tiens tiens! DÉJÀ "GILETS JAUNES" EN 1975 !)
Les femmes auront le droit de faire des choses à cause des hommes.
Autre version : Les femmes auront le droit de faire ce qu’elles n’avaient pas fait à cause des hommes.

[...]

- Les choses qui sont écrites peuvent être pas justes car ça a été fait par un enfant qui a écrit tout, nommé :
        Prénom : ARIANE -        Nom : Grimm.
Partager cet article
Repost0
26 décembre 2018 3 26 /12 /décembre /2018 21:40
La psychanalyse manque-t-elle de psychologie? Quelques citations du journal d'Ariane Grimm me permettent d'économiser une longue dissertation sur le sujet.

Le 15 avril 1982, Ariane Grimm, 15 ans, écrit à propos de J.F. son psychanaliste :
"Il m'a fait connaître une gênes à cause du silence.[...] Et le pire, c'est que je suis horriblement malheureuse et j'aimerais qu'il me parle, me parle, me parle."

Au cours de cette "thérapie", il a été décidé qu'Ariane quitterait le nid maternel (Grimm) pour aller vivre chez Richard, son père:

Le journal d'Ariane -
"Mardi 3 août 1982: Une petite lettre à J.F. : "Cher J.F., J'espère que tu te reposes un peu entre tes séances. Moi, j'ai encore un mois et quelques semaines de vacances et même ça devient chiant à la fin. En fait, je n'arrive pas tellement à profiter de mon séjour et je ne suis pas guérie! Mais vivant chez mon père, je garde un peu d'espoir. [...]

Vivre chez son père? Tiens tiens! Quatre jours plus tard, Ariane écrit :
"Samedi 7 août 1982 - Je réfléchis à mon déses [désespoir]. Il correspond évidemment à mon départ chez Richard, le «décès» de Grimm."

Et le lendemain, journal d'Ariane:

"Dimanche 8 août 1982 - La vraie raison de mon déses est que je me casse chez Richard et que Grimm me hante, je crois. Vraiment, ce journal est formidable. Ce travail terrible à faire seule. C'est dingue."

VIVANT CHEZ MON PÈRE.... LE DÉCÈS DE GRIMM... GRIMM ME HANTE...
La simple confrontation de ce qu'Ariane écrit au psy J.F. et  la douleur qu'elle exprime de quitter sa mère (Gisèle Grimm) économise le commentaire.

 

la tentation du suicide:  http://www.arianegrimm.net/PAGES/2.32-g.html

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2018 4 15 /11 /novembre /2018 20:05
TRISTESSE
Cher Paul Verlaine .....
Il pleure dans mon cœur comme il pleut sur la ville.
Quelle est cette langueur qui pénètre mon cœur?
 
A 15 ans, Ariane Grimm dans son langage d'adolescente ressent la même tristesse et écrit dans son journal:
Je suis tellement triste que je ne peux même pas m'imaginer le bonheur. Je sais pas ce qui pourrait me faire revivre. Je suis fondamentalement triste. Je veux pleurer. Merde. Qu'est-ce qui va pas? Je tourne en rond.
Impossible de sortir de ce déses. Courage, Ariane. Je ne supporte plus mon nom. L'année dernière, j'avais commencé à l'aimer quand ça allait mieux. J'avais une super réputation. «Ah! C'est toi Ariane?!» Les mecs voulaient sortir avec moi. Trois quand même! Alors peinard. Là, c'est: «Ariane...». Ce prénom me déplaît. C'est moi. Je m'aime. Je voudrais être en double et me consoler. Pourquoi suis-je refusée? Courage Ariane.
            
Pour les très CURIEUX qui seraient heureux de voir et de lire ce que d'autres CURIEUX ont écrit sur ce qu'a écrit Ariane Grimm entre 10 et 15 ans, cliquez sur ce lien :  L'œuvre d'Ariane Grimm
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » et qu’elle appelait ses «œuvres": des pages de son journal que je présente en liaison avec l'actualité, ses histoires inventées ou... qui se sont réellement passées, ses bandes dessinées, ses conseils donnés dans un "livre de potions"... Vous trouverez aussi toutes les actualités concernant cette petite fille "écrivaine" et dessinatrice.
  • Contact

Recherche