Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 17:52

Tandis qu'Ariane écrivait - non pas son "journal intime" (berk!) - mais ses "cahiers de mémoires"/LIEN , l'idée de s'envoyer des lettres dans l'avenir lui vint à l'esprit :


- Le 31 mai 1980 - elle vient d'avoir 13 ans - elle s' envoie trois lettres à ouvrir - par elle-même bien sûr - respectivement les 31 mai 1981, 1982 et 1985.

 

    Voici celle qu'elle envoie à l'Ariane de 1982:

Ariane-s-ecrit-a-elle-meme.png    "Cocotte, j' ai l'impression de parler à une étrangère. Tu as 15 ans, Moi 13. Tu es belle ?

Je t'aime.

Vas-tu chez papa l'année prochaine ? Tu passes en secondes ? Rappelle-toi il y a 2 ans avec Sophie, que s’est-il passé le lundi ensuite ? Toi, tu sais !

Tu es déjà sortie avec un mec ?..."

 

 

Pour les curieux qui aimeraient jeter un oeil sur l'Exposition "Un journal à soi" qui s'est tenue à Lyon en 1997  sur quelques "curiosités" d'Ariane: Cliquez! lien.

 

 

Gisèle Grimm,la transcriptrice.

Partager cet article
Repost0
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 22:58

Quand une mère dit à son cher enfant qui va quitter le pays: Tant Mieux. On aura la paix! .... Voilà ce que lui répond le cher enfant :

 

ton-enfant-part-en-angleterre.jpgPetit Nounouton,

Comment vas-tu?

Ton enfant part en Angleterre.

Plusieurs fois, tu as dit :

"Tant mieux! On aura la paix!"

Eh bien profites-en, grosse mauvaise bête.

BBB

Ariane

 

 

 

 

 

 

Zut alors! J'aurais pas dû dire ça! Mais ça m'a échappé!

 

 

Gisèle Grimm, la transcriptrice

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 16:35

Pas de panique! Ariane a écrit trois histoires sur sa Limine n°1, la pauvre petite fille toute seule à la fin du rang! Mais rassurez-vous, au fil de ces 3 histoires, elle devient  la préférée de tous et elle rencontre même pendant les vacances un gentil garçon: Vincent...

 

limine-rencontre-vincent.png.... Je détournais vivement la tête pour qu’il ne remarque pas mon visage.

En vérité, Vincent l’aimait et était amoureux d’elle. Elle, n’en parlons pas !

Vincent était heureux.

 

J’étais assise par terre. Il vint s’asseoir près de moi et mit son bras sur mon épaule (je rougis de plaisir) ; Je tournais la tête vers lui. Il me regardait d’un air heureux. Je m’assis sur ses genoux et il approcha ses lèvres des miennes. Non ! Il n’allait pas faire ça. Puis, pris d’une envie, il m’embrassa dans le cou. Je lui dis : « Vincent, laisse-moi !

Vincent : - Tu aimes ça !

Limine : - Je dois partir !

Vincent : - Moi depuis longtemps !

Limine : - Pars vite.

Vincent me regarda dans les yeux. Longtemps...

 

     Mon regard se dirigea du côté du bois. Vincent me fit signe de la main d’au-revoir et me fixa un rendez-vous à trois heures demain. J’acceptai.

    Je le vis s’éloigner dans la campagne jusqu’au moment où il disparut derrière le bois...

 

 

      Si vous voulez jeter un oeil sur les images des trois Histoires de Limine, cliquez sur le lien du site Ariane

 

 

Gisèle grimm, la transcriptrice

 

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 17:52

Ce matin, je faisais mes exercices quotidiens d'octogénaires aux Arênes de Lutèces quand je vis un groupe d'enfants âgés de 5/6 ans qui, comme tous les enfants, couraient les uns après les autres en riant et en criant. "Mettez-vous deux par deux!", lança le jeune homme qui les accompagnait. Indifférents, les enfants continuaient à courir. "J'AI DIT DEUX PAR DEUX!" lança-t-il plus fort. Il dut le répéter plusieurs fois avant que se fasse un semblant de rassemblement. Puis lentement, les chers petits se mirent deux par deux... sauf un... tout seul... Il alla à la fin du rang.

 

Ariane Grimm, elle aussi, allait souvent à la fin du rang... Elle aussi était seule... Alors, à 10 ans, elle en a écrit l'histoire :

Limine n°1

 

  "Limine qui joue des aventures proches des miennes, de mes problèmes, mais qui réussit à la fin" . En voici un petit extrait :


limine-et-les-petites-filles.png ... A l’école, j’ai peu d’amis. Mon père est comédien alors à l’école on m’accepte pour cela.

      Dans notre école, la préférée de tous est Caroline WARTEL, une blonde qui est la meilleure de la classe. Tous les garçons l’aiment ainsi que ses deux meilleures, meilleures amies. Il y a Lydia, une fille petite pour son âge, aux yeux bruns et aux cheveux tout frisés, et une ancienne bonne amie, blonde avec des yeux ronds et bleus. Les 9 autres sont une grosse fille marrante qui s’appelle Frédérique Benarousse et plein d’autres, sauf moi évidemment.

     Maintenant les voilà qui accompagnent Caroline en tête pour guider la bande en riant. Tout le monde est heureux. Puis elles se quittent.

       Les jours passent et c’est bientôt l’anniversaire de Caroline. Quelle fête ce sera. Elle mettra sa petite robe rose ainsi que toutes ses copines (sauf moi). Elles se mettront deux par deux et elles danseront. A chaque fois qu’il faut se mettre deux par deux, mon cœur bat : Avec qui je vais être ? Evidemment personne.

.....

 

Pour les curieux qui aimeraient lire l'histoire de "limine n°1", on peut la trouver en PDF dans LES NOUVEAUTÉS DU SITE ARIANE (LIEN).

 

 

Gisèle Grimm, la transcriptrice.

 


Partager cet article
Repost0
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 22:18

Allons, tout n'est pas mauvais dans la mère d'Ariane Grimm! La preuve : Cette lettre écrite au moment où Ariane allait passer l'épreuve de  philo en juin 1985:

 

lettre-gisele-4-juin-1985.jpg           Paris, le 4 juin 1985

Ma toute petite,

Si tu savais comme je suis fière de dire : « Ma fille passe le bac cette semaine », tu te moquerais de moi. Il y a des milliers de parents qui sont comme moi. Peu importe les résultats, la fierté de dire : « Ma fille fait ses études et elle passe « le bachot », comme on disait dans le temps, cela signifie que je ne suis pas, moi la mère, une moins que rien ! »

Je te remercie aussi petite Poune des efforts que tu fais pour devenir autonome et ne plus dépendre de moi. J’apprécie ta volonté de sortir du nid. Bien sûr, les aiglons y reviennent toujours en coup de vent, et les gros aigles sont bien contents de revoir leur petit.
Mon grand aiglon, tu deviens un gros aigle à ton tour. Je pense à toi sans cesse et me ferai toute petite pour ne pas gêner ton envol.

            Ta maman

 

Cette lettre ne mérite pas de commentaire mais un petit coucou pour Ariane serait le bienvenu.  

 

Gisèle Grimm, la transcriptrice

 

 

Partager cet article
Repost0
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 21:40

Ce n'est pas d'aujourd'hui que le mois de mai est un "joli mois"! Déjà, en 1975, après que sa mère lui eut appris à se servir d'une petite Rémington, l'ancêtre de l'ordinateur, Ariane Grimm célébrait ce joli mois et écrivait pour son plaisir... Pas étonnant, le 8 mai, elle avait célébré ses 8 ans :

                       MAI

le-mois-de-mai.jpgVoici Mai. Pâques est passé. Tous les magasins avaient des cloches en chocolat, des poules et des œufs ! Maintenant, c’est  une autre vie.

Mais les fêtes de Mai : les saintes et les anniversaires de Mai fêtent encore des gens! Il y a beaucoup plus de fêtes dans Mai que dans les autres mois : il y a la Sainte Jeanne d’Arc, la fête du Travail, Jour V, Ascension, Fête des Mères... Et puis Pâques est simplement des choses que l’on vend qui est plus bon  que le reste.
De toute manière, la vie n’est faite pour se gaver de bonnes choses.
Les gens aiment bien Mai généralement. C’est un mois poétique, un mois avec beaucoup de gaîté.

Et le Premier Mai, j’ai oublié de vous le dire dans la liste des fêtes de Mai, c’est la fête du muguet. Il y en a partout. C’est la saison des muguets (de venir), ces clochettes blanches qui ressemblent à des grelots.
Le muguet pousse en Mai, mais d’autres plantes poussent aussi en Mai !

Mai est mon mois préféré. Dans ce mois... Il "possède" tellement d’anniversaires, y compris le mien !!!

Mais des mois sont très beaux aussi. Mars par exemple, ce mois où le printemps arrive le 21. Mais je crois que le plus beau, c’est Mai, vous ne trouvez pas ?

A moins que Décembre vous fasse la grâce ou un autre mois... Car Décembre est Noël, Noël le pays des cadeaux!
On dit que c’est le Père Noël qui les apporte mais en réalité, c’est vos parents qui les mettent.  Mais de recevoir des cadeaux, c’est agréable, c’est beau et tout. On se sent gâté.

                                  Ariane

 

Gisèle Grimm, la transcriptrice

 

 

 


Partager cet article
Repost0
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 18:45

jacqueline-de-romilly.jpg"Jeanne", c'est le nom du roman que Jacqueline de Romilly écrivit "dans l'année qui suivit la mort de sa mère, en 1977 - Jacqueline de Romilly ne se séparait jamais de la photo de sa mère posée sur son bureau dans un petit cadre doré - Veuve, ­pauvre et intelligente, Jeanne Maxime-David - son nom de plume - se voulait ­ambitieuse pour sa fille Jacqueline. Elle devint une ­romancière très célèbre à son époque" (Jean-Régis Roustan). 


Coïncidence?  "Jeanne",   c'est aussi le nom qu'Arianne Grimm a donné à une des petites histoires illustrées qu'elle écrivait pour faire plaisir à sa maman (lien).

                        C'était en 1975 - Elle avait 8 ans:

 

Image 1

    Dans la forêt, il y avait une petite fille avec ses parents. Ils étaient bien pauvres. La petite fille partit. Elle s’appelait Jeanne. Elle dit à ses parents : " Papa, maman, je pars faire une promenade ?"

    - Non, dit la mère  - Pourquoi ?

    - Et si tu te perdais !  - Non, je ne me perdrai pas. Allez ! voyons ! J’irai pas loin.

    - Non ! Euh... bon, oui, mais pas loin, hun ? Je veux bien mais emporte cette tartine de miel pour que tu la manges.


     " Oh ! Que la vie est belle ! " Jeanne était entourée de fleurs, d’oiseaux, de fraises, de fruits... et elle n’avait pas envie de rentrer ! Ce n’était pas possible de quitter ce paradis.

     Puis, le soir, elle se dit : " Pour l’amour de Dieu, je veux dormir ici."

    Puis, elle s’assit et s’installa, mangea sa tartine et s’endormit en écoutant les oiseaux.

    Et le lendemain, elle avala des fraises et des pommes, puis elle partit... et arriva dans un château.   Curieuse, elle avança et observa les pierres du château... puis Jeanne entra et visita...

    Quand elle ouvrit une porte... tout à coup, des petits rats filèrent et se faufilèrent par une cheminée.

    Puis un valet entra dans la pièce et demanda : " Vous voulez visiter le palais ? "

    - Oui s’il vous plaît, répondit Jeanne.

    - Suivez-moi.

    Le valet fit entrer la fillette dans une salle...Il y avait des carrelages bleu et jaune sur les murs, le plafond, le parterre.


 

    C’EST LE PALAIS DES CARREAUX  ET DES CARRELAGES.

                         FIN

 

 

Gisèle Grimm,la transcriptrice

 

 

  


Partager cet article
Repost0
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 16:48

Je lis dans mon journal : "La bande dessinée passe vite de l’album à la galerie. La vente de 700 dessins et planches, chez Artcurial, le 2 avril, témoigne de cette nouvelle vitalité du 9ème art. ...Comptez 50 000 Euros pour une planche de Spirou signée Franquin..."

 

Passionnée par la bande dessinée depuis que, dans sa toute petite enfance, sa mère lui lisait les albums d'Astérix et de Tintin, Ariane a très vite - à 10 ans - voulu créer sa propre héroïne, "Limine":

 

"Limine, qu'est-ce que c'est ? C'est un Lucky Luke féminin. J'ai créé Limine parce que j'avais envie que les femmes entrent un peu dans le monde des cow-boys. Elle ne serait qu'une pauvre cow-girl si elle n'avait pas son cheval, Black Beauty, une jolie jument noire qui galope vite. Limine c'est la brune, Black Beauty c'est la blonde."  (LIEN)

 

Une autre héroïne, Line, qui eut de multiples aventures, devint même le double d'Ariane  dans son journal !!! (LIEN)   Voici quelques images de... quelques BD d'Ariane, créées entre  10 et 13 ans :

 

Image-2.jpg

 


Image-8.jpg

 

 

Image-6-copie-1.jpg


Image-5.jpg

 

Ces planches vaudraient combien aujourd'hui?....

 

 

Gisèle Grimm, la transcriptrice


 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 16:22

Lire ou ne pas lire un Journal Intime... ou PIRE : Publier ou ne pas oublier un journal intime... Par exemple celui d'un proche qui a disparu?!?! ... Indiscrétion... Viol... ou au contraire assurer la survie de ce proche qui vous est cher?

 

danger!

 

 

 

Dans son journal, à 12 ans, Ariane n'a-t-elle pas utilisé un avertissement ? :

 

La personne qui lira ce cahier sans la permission de son propriétaire ne sera pas hors de dangers (au pluriel)

 

 

 

 

 

 

    fidele-cahier-.png

 

  Mais n'a-t-elle pas écrit à 11 ans dans une lettre à sa chère maman (lien) que celle-ci pourrait lire son journal ? :


Le 23 juillet 1978 :


Je ne peux pas te raconter tout ce que je fais car ce n'est pas possible à écrire. J'écrirais alors plus que Balzac. Je te raconterai en rentrant en m'aider de mon fidèle cahier de mémoire. 

 

 

 

Et à 15 ans, Ariane s'adresse carrément au lecteur (imaginaire) de son journal et l'invite à lire attentivement  ce qu'elle écrit ... :

 

                   2 août 1982 :

 

Vous savez, ça me ferait du bien de dire ce que je pense de tout, de hurler mon pessimisme, d'inventer des choses négatives tellement je passe avec mon père mes pensées à la passoire. Vous savez (j'adore dire ça - ça vous permet d'être plus attentif et de faire très attention à ce que je dis), quand j'ai eu mon accident, tout le monde a été sympa avec moi. J'étais malade physiquement et on m'a réconfortée. Mais en fait, j'ai la même peine - même franchement pire - moralement, et on me délaisse.

 

 

Gisèle Grimm (la transcriptrice)

 

 


Partager cet article
Repost0
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 17:25

Toute petite fille, Ariane s'est comporté en archiviste. Dans son premier journal, intitulé par elle-même: "Cahier de mémoire n° 1", le 10 octobre 1977 (elle a dix ans), elle montre sa maîtrise nouvelle en récapitulant sa déjà longue carrière:

 

Vous savez, ça n'a pas  d'intérêt mais:

En 1974, j'ai fait un livre qui s'appelle "La colère", avec un petit garçon appelé Denis. En 75, "Vanie", une petite fille et en 75-76 il y a "Vanie et Denis" frère et soeur, une très grande histoire. En 77, "Une vie habituelle", avec eux aussi, que je suis en train de faire... Ensuite la collection la Tour, avec un livre fait en 76, de Panache  [...] et quand j'aurai fini, je ferai "Des poissons particuliers".

 

 Des poissons particuliers, les voici :

 

poissons n°1-oui

  Dans un grand océan bleu vivaient des petits poissons. Dans une famille une mère avait eu des poissons oranges sauf un, un rouge. Les petits poissons jaloux se montrèrent méchants avec lui. Le poisson rouge les imaginait tous morts et il ne restait que lui et sa mère dans des fonds de couleur.

  Dans un autre océan vivait une petite famille. La mère avait eu des poissons rouges et un orange. Les poissons rouges jaloux devinrent méchants. Il les imaginait tous morts.

 

 

poissons-n-2.png

 

 

Un jour, le petit poisson rouge et le jaune orange partent et se rencontrent. Ils disent où ils vont.

 

Et le petit poisson maintenant vit dans une famille rouge et l'orange dans une famille orange.

 

Ils ont raconté leur histoire et la vie finit bien dans l'océan des poissons rouges et oranges.

 

 

 

 

 

Pour les curieux qui aimeraient lire les histoires avec des images qu'Ariane a répertoriées dans son journal,  cliquer sur ce  lien dans le site Ariane Grimm.

 

 

Gisèle Grimm, la transcriptrice.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » et qu’elle appelait ses «œuvres": des pages de son journal que je présente en liaison avec l'actualité, ses histoires inventées ou... qui se sont réellement passées, ses bandes dessinées, ses conseils donnés dans un "livre de potions"... Vous trouverez aussi toutes les actualités concernant cette petite fille "écrivaine" et dessinatrice.
  • Contact

Recherche