Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2022 4 27 /10 /octobre /2022 17:54
Où suis-je?
Faute d'avoir un bon sujet d'actualité, quelques images:

 

Mon père, ma mère et moi... en 1929.

 

A la maternité de la Salpêtrière avec ma maman. Vous me reconnaissez?

 

Toujours à la Salpêtrière, mais sans maman, où suis-je?

 

Le service de Chirurgie où travaillait ma mère en 1925. Vous la voyez avec une petite croix? Les classes sociales sont très marquées: Devant, les rupins qui ont fait des études et les infirmiers-infirmières près du "peuple d'en-bas" comme dit Machin.

 

Et puis, pour diversifier :
     RHÂ! Je me suis trompée!

 

Ariane (Annick) et sa grand-mère (ma mère). 100 ans les séparent !

 

Pour les curieux, voici tout ce qui concerne Ariane depuis l'âge de 7 ans et demi... jusqu'à sa disparition:
Partager cet article
Repost0

commentaires

.
te souhaite une bonne journée .....♥
Répondre
A
Merci d'en tenir compte! J'apprécie! Bonne journée, Gisèle
E
Bon jour Gisèle. Le vent souffle fort depuis hier et renverse tout sur son passage. Il me tarde qu'il se calme. Bonne journée et bisous
Répondre
A
Le vent, il vient souffler juste en face des fenêtres de ma chambre! Breee, j'ai froid! Couvre-toi, ne prends pas froid, comme disait Brassens à celui ou celle qu'il aime. Bises, Gisèle
.
18° au RDC...i un degré de moins que "prescrit" par le gouvernement ......de tout coeur avec toi...viens par ici ..vais faire du "feu"...gros bisous et bonne soirée .... ♥...
Répondre
A
oui fais tu feu! Moi, je l'étains la nuit sousmas couette mais dans la journée, j'hésite pas: je fais du 20 degrés, Nâ!
.
bonne journée à toi.....♥
Répondre
.
le dictionnaire a toujours été mon livre préféré ....jamais périmé...
A
Sans modestie, sachez que dans le groupe des petits enfants (de deux ans environ), je suis la petite fille joufflue à l'extrême droite au premier rang. Quant à l'image pour me retrouver parmi les enfants dans les bras de leur mère, je suis la toute petite fille qui se tord pour voir le petit chat! Curieuse j'étais! déjà! Sachez aussi que la photo HITLER-FRANCO, elle a bercé mon enfance, jusqu'à la déclaration de guerre en 1939. En outre, ce n'est pas 100 ans qui sépare ma jolie mère de ma jolie fille Ariane, mais 1887-1967... 80 ans. Vous savez tout!
Répondre
E
Merci pour ces informations complémentaires, Gisèle. Bisous
.
superbes les photos ....non sans un serrement au coeur ....et le temps passe .....♥..... au revenant à la tv....depuis début septembre plus Tf1 par ici...on subit....tant pis ...par contre les chaînes allemandes oui ....
Répondre
A
Le serment de coeur, c'est quand je vois tout ce que ma mère a fait en travaillant autant, en s'occupant, en m'élevant si bien, et en me donnant autant d'amour! Ah! C'était une sainte! Chère maman adorée. Merci Simone, bonne soirée, Gisèle,
E
Bonjour Gisèle. Vous étiez toutes les trois très belles. 100 ans d'écart entre Ariane et sa grand-mère c'est beaucoup. Bisous
Répondre
E
Bonsoir Gisèle. Elle aurait pourtant dû être admirative de sa jolie maman. Bonne soirée et bisous
A
Moi, d'après ce que disait Ariane, j'étais pas terrible. "C'est seulement mon maquillage qui lui donne de beaux yeux! Mais autrement, elle était pas belle, sauf ses traits réguliers". J'étais habillé pour l'hiver! Bonne soirée, Gisèle
P
Sympa ces photos anciennes, bien différentes de celles que l'on fait aujourd'hui, avec des regards plus naturels.<br /> Merci pour le partage.<br /> Bonne fin de journée
Répondre
A
Faire ressurgir parfois le passé, cela m'est facile "à mon âge" et agréable aussi. Merci Pascale d'apprécier car je me posais des questions! Cela ne m'empêche pas de huler quand je vois des papillons de nuit, même ceux que vous nous montrer! Âaaahhhh!<br /> Bonne journée, Gisèle
A
Très belles photos, mais je suis mauvaise aux jeux de devinettes; où Suis- je? J'aime beaucoup l'idée des 2 photos de ta maman et de ta fille. quant à ce que tu écris, sur les différences sociales entre les médecins et les infirmières, je suis sceptique; mon grand -père était pauvre, ruiné (je ne raconte pas le détail de son histoire tragique) il est devenu médecin ...des pauvres, mis pendant ses études, il est tombé amoureuse de ma grand- mère bien plus aisée. seulement on pensait que les filles avaient la vocation d'infirmière, pas celle de médecin...........Il n'y a pas de lois, la vie est ouverte, tout est possible! Et surprenant!
Répondre
A
Bien d'accord avec toi Anne, mais j'ai voulu rendre hommage à Annie Ernaux qui a insisté sur les différences de catégories sociales. Bonne journée à toi, Gisèle
J
Bonsoir Gisèle... quand on voit ces photos les temps ont bien changés, mode vestimentaire, mais pour ce qui est des classes sociales.... Merci, bonne soirée, jill
Répondre
A
Merci Madame Jill Bill, En ce qui concerne les classes sociales, je me réfère à Annie Ernaux qui, étant de GAUCHE, a tenu le bras de J.L. Mélenchon dans la dernière manif et, par solidarité avec elle, je note tout ce qui peut la rappeler. Elle a écrit un si joli compte rendu sur le journal le Journal d'Ariane-Annick! Bonne soirée, Gisèle

Présentation

  • : autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » et qu’elle appelait ses «œuvres": des pages de son journal que je présente en liaison avec l'actualité, ses histoires inventées ou... qui se sont réellement passées, ses bandes dessinées, ses conseils donnés dans un "livre de potions"... Vous trouverez aussi toutes les actualités concernant cette petite fille "écrivaine" et dessinatrice.
  • Contact

Recherche