Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2022 7 02 /10 /octobre /2022 16:56
 Personne ne m'aime... Suite !!!
Il n'y a pas que la musique qui console Ariane-Annick de n'être aimée de personne ! Dans son long journal:
à 12 ans, elle s'était créé un double: "Line" un personnage qui s'adressait à elle dans son journal : Annick, merci tu m'as créée. tu es ma mère. Mais même, pas tout à fait une mère car une mère c'est (? illisible). Je t'appartiens, tu m'aimes. Je suis ton reflet, ton image, ton idéale. Line    
Mais Qui est Line?
Voici comment Annick-Ariane la présente dans son journal:
Curieux et admirateurs d'Annick-Ariane... Si vous désirez lire une des histoires illustrées de Line que la jeune diariste a écrites et illustrées, CLIQUEZ CI-DESSOUS:
Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Bonjour Gisèle. Les vers verts te fichent-ils enfin la paix ? Bisous
Répondre
A
La paix? Je l'ai maintenant puisque j'ai dû jeter les branches mortes de deux jolies plantes dont les feuilles avaient été dévorées! Il s'agit en fait de vers qui sont en même temps (!) des chenilles ! Comment ont-elles pu circuler dans mon appartement? Fortiches elles sont!
P
Une amie de confidences... <br /> En tous cas, Ariane était heureuse d'avoir été crée.<br /> Les enfants ne se rendent pas compte que les parents disent parfois non pour leur bien, il leur faut le temps de grandir, d'apprendre pour comprendre à leur tour. Ariane ne l'a pas eu... mais je suis certaine qu'à son tour elle aurait compris que ce qu'elle croyait être du malheur n'en était certainement pas tant que ça.<br /> Bonne soirée Gisèle
Répondre
A
Ariane était ou plutôt le personnage de Line était heureux (heureuse) d'avoir été créée par Ariane qui, par tout ce qu'elle avait créé, a prouvé qu'elle avait existé. C'est comme ça que je vois la chose. Merci Pascale pour ce commentaire. Bonne soirée, Gisèle
.
brave petite .....♥.....que du bonheur .....J'espère que tu vas bien ....
Répondre
A
Merci Simone. Oui, brave petite et pauvre Gisèle qui n'est pas au top pour le moment. Bonne journée à toi, Gisèle
A
L'écriture et la littérature sauvent; l'expression de soi; je le sais ô combien. Ariane a su se créer un univers- refuge où grandir, cela a développé en elle des qualités. Les enfants trop heureux, bien dans le cocon sont protégés certes, mais ne développent pas un tel univers. C'est troublant.
Répondre
A
Oui ou plutôt non! Ariane a été malheureuse, hélas! elle le clame dans son journal... et moi, du coup, je ne vais pas très bien ! Bonne journée, Gisèle
E
Bonjour Gisèle. A 12 ans, Ariane était déjà très douée pour écrire une BD de 40 pages que j'ai feuilletée. Bisous
Répondre
A
Oui, je le re-regardant, Je me rends compte que 12 ans est l('âge des performances extraordinaires. Annick n'est d'ailleurs pas la seule. Elle était très créative mais à 12 ans, les enfants se surpassent! Bonne soirée, Gisèle
J
Bonsoir Gisèle, elle a créé son monde à elle pour se sentir moins seule, elle laisse tant d'archives, merci, amitiés, JB
Répondre
A
Merci de le reconnaître! Elle serait contente, oui!, comme je le suis moi-même auiourd'hui! Bonne soirée Madame Jill Bill, Gisèle

Présentation

  • : autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » et qu’elle appelait ses «œuvres": des pages de son journal que je présente en liaison avec l'actualité, ses histoires inventées ou... qui se sont réellement passées, ses bandes dessinées, ses conseils donnés dans un "livre de potions"... Vous trouverez aussi toutes les actualités concernant cette petite fille "écrivaine" et dessinatrice.
  • Contact

Recherche