Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 13:18

Très bonne émission hier soir sur Ant.2: SOUFFRE-DOULEURS, ILS SE MANIFESTENT.

"Film coup-de-joing" sur une vérité: 1,2 million d'élèves souffrent de harcèlement et 22% n'en parlent à personne.

Ariane en a parlé: elle a mis en forme le récit des "persécutions" subies, à mi-chemin du récit illustré et de la bande dessinée, les paroles venant dans des bulles. 

[1] La récréation. Est-ce parce que je suis coléreuse ? Personne ne joue (avec) moi. Je pleure. On console. On oublie. Après je dis : S'il te plaît. Petite fille: Elle demande qu'à jouer, celle-ci . Ariane: S'il te plaît, est-ce que je peux jouer ". Autre petite fille: Non .

[2] Pour monter ou descendre des escaliers, je demande si on se met avec moi. Ils répondent tous "non": et tous mes ennemis viennent pour m'embêter. Quand enfin je m'amuse, ils font un autre jeu inintéressant pour m'embêter. Là où on jouait, toute seule je sautais. En classe, ils me font rire pour que je sois punie. Ils me donnent des bonbons, des boîtes de bonbons: c'est une autre punition. Mais ils sont assez gentils avec moi. Je me cache dans ma capuche quand je pleure, mais ils ne regardent pas, ils font comme si j'existais pas. Un petit garçon appelé Bruno dit que son père a dit que (je) suis une vraie conne et tout est comme ça.

Dessin représentant l'escalier, Ariane est au bout du groupe et pense (bulle) : Ils sont pas très chouette, ces enfants !!

 

 

 

 

'"La récréation", c'est le titre qu'Ariane donne à ce dessin illustré. Triste récréation en effet!

'"La récréation", c'est le titre qu'Ariane donne à ce dessin illustré. Triste récréation en effet!

Repost 0
Published by Autobiographie - dans les enfants
commenter cet article

Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et… jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » : des pages choisies de ce qu’elle appelaient ses «œuvres ». J'ajoute qu'Ariane sera très présente au cours du premier Festival du Journal Intime qui va avoir lieu à Paris les 15,16,17 septembre 2017.
  • Contact

Recherche