Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 13:38

Education par le Journal?

Danger aux indiscrets

"La personne qui lira ce cahier sans la permission de son propriétaire, ne sera pas en pleine sécurité...", écrit Ariane Grimm en tête de chacun des cahiers de son journal.

http://www.arianegrimm.net/PAGES/2.39-1.html

 

Allons bon! C'est bizarre car au 18ème siècle, tenir un journal était une technique d'éducation que le jeune (fille ou garçon) devait l'écrire sous l'œil d'un éducateur! Cela ne se passait pas toujours très bien car si Ariane écrivait avec plaisir, nombreux étaient les jeunes que la chose ennuyait... et le journal et l'éducation se terminaient parfois en eau de boudin.

Mais à l'époque (en 1795), ce ne fut pas toujours le cas, non pas pour le journal de l'élève, mais pour celui de son précepteur qui s'était aperçu très vite que sa mission d'éducateur était désespérée: Son élève était paresseux, distrait, bavard, indifférent... Pendant quatre mois, le pauvre homme a tout essayé mais, hélas, rien n'y fit! Alors, très consciencieux, il a tenu pour lui-même un journal de son calvaire pédagogique.

(Journal inédit et anonyme, découvert par Philippe Lejeune à la Bibliothèque de Grenoble).

 

​Pour les curieux : voilà où j'ai pris connaissance de ce qui a passionné Ariane:

AUX ORIGINES DU JOURNAL PERSONNEL - france. 1750-1815. de Philippe Lejeune. Honoré Champion, Paris.

AUX ORIGINES DU JOURNAL PERSONNEL - france. 1750-1815. de Philippe Lejeune. Honoré Champion, Paris.

Repost 0
Published by Autobiographie - dans Ecrire un journal
commenter cet article

Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985) dont vous voyez ici la photo. Ariane est une petite-grande fille qui a commencé à écrire son journal ("mes mémoires" disait-elle) à partir de 7 ans et demi et jusqu'à 18 ans... Je travaille sur la publication en ligne de son journal, de ses écrits, de ses "mémoires", ainsi qu'elle appelait son journal. Ecrire et dessiner l'amusait beaucoup... et bien plus que ce qu'elle faisait à l'école!
  • Contact

Recherche