Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 17:20

BANANA
LE JOURNAL D'UNE DEMOISELLE

Ariane Grimm 14 ans et demi

 

Un triomphe pour le festival "Raconter sa vie"! En voici quelques images : 


banana-1TOUTES (elles sont cinq jeunes filles):
Maman est conne ! Cela me fait beaucoup de peine. Je me rends compte qu’il ne faut pas la croire. La conclusion est là. Elle m’a juré que j’irai à la cantine puis cinq minutes plus tard que je n’irai pas. Alors quelle conne.

 

 

 

 

 

MARbanana-4IE:
Ah ! Enfin ! J'y suis à ce beau cahier de mémoires BANANA. Je jubile d'écrire enfin sur ses petites pages décorées. Je suis plus sûre de moi en ce moment que si j'avais commencé BANANA un an plus tôt. Cela grâce a JF mon psychanalyste, mais je sens que je vais arrêter cette thérapie au plus tôt .


banana-5MATYS:
... Finalement, la rupture avec Laurent ne m'a pas tellement contrariée. Je suis tellement mieux que lui! Ce n'est qu'un mec mal bâti, traînant sa grolle, frimant avec  sa mob, dragueur, et en troisième en plus ! Ce que j'ai voulu faire et que j'ai réussi (je n'y croyais pas tout à l'heure!) , c'est que c'est moi qui ai cassé... En fait, c'est faux car c'est lui qui avait toujours un truc à faire, mais c'est moi qui ai décidé. Je sais que si je ne lui avais pas parlé, ça aurait continué comme ça en se dégradant... Smacks à la volée (son), coups d’œil (son), etc. (son).


banana-2.jpeg

MARIE :
Je vais par
 ler aussi d'une chose: Souvent sur THE FAUVES, j'écrivais  : « Je ne veux rien analyser ! » Ça voulait dire que j'avais mon problème et je ne voulais pas le modifier. Je refusais d'y apporter le moindre changem ent ou voir les choses d'un point de vue différent. J'avais d'abord besoin de me lamenter. Je ne voulais pas m'en sortir. Je restais enfoncée.


 

banana-3COLINE :

J'ai un problème : je suis dégoûtée de tous les organes (les yeux etc.). En quatrième, quand nous avons vu un œil, j'étais la seule à ne pas pouvoir regarder la manipulation de l’œil, et ce matin, nous avons étudié un cœur. Beuh! C'était infect, dégueulasse. Mes copines maniaient l'organe sans crainte ni dégoût. Moi, je me cachais les yeux! Je ne pourrai jamais être chirurgienne!


Ah! comme disait souvent Ariane : "Je suis contente!"


Gisèle Grimm ...  "GRIMM"!


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

justine 04/12/2012 21:14


Tu as le droit d'être contente Gisèle.. Quel bonheur de voir ainsi se concrétiser les écrits d'Ariane, en une pièce de théâtre.. Bravo ma belle, car tu as dû donner beaucoup de ton temps à la
réalisation de cette pièce.
Bon, je vais te dire : Ariane valait bien que tu te "décarcasses", pour elle. Un petit génie cette petite , un cerveau toujours en activités...


Bises chaleureuses à toi et ton Ariane.


Justine


(j'ai feuilleté Bébelle, Line , Sophie etc.. que du bonheur !)

florence 27/11/2012 07:32


La vie est si mystérieuse quand elle ramène  au jour, les paroles de nos êtres chers !


Merci pour ces mots forts qui reviennent toujours vivants.


Je t'embrasse bien fort.

Autobiographie 29/11/2012 19:39



FLORENCE - c'est moi qui te remercie de savoir apprécier ce qu'a fait Ariane.
Je t'embrasse - Hélas, je ne peux recevoir l'annonce de tes articles! Over-blog et wanadoo semblent en bisbille!


A bientôt j'espère,


Gigri



Hervé 20/11/2012 11:52


Wouaw ! Génial ! Sublime ! Magnifique !


Je suis épaté et ébloui par les belles images du spectacle sur "Banana". Les comédiennes sont magnifiques. J'aime leur expression qui reflète parfaitement l'oeuvre de la GRANDE Ariane Grimm.
Quelle émotion ! J'en frissonne.


Je regrette de ne pas avoir eu la chance d'assister à ce spectacle mais promis, si la prochaine fois il y a une représentation, j'y assisterai et pourquoi pas, je ferai une captation avec les
moyens techniques pour une édition en DVD avec en bonus, l'interview des comédiennes, etc.


Je félicite toutes les comédiennes. Merci beaucoup ! Merci beaucoup à Ariane. Une forte et chaleureuse pensée à cette grande auteure de l'oeuvre immortelle "La Flambe".


Bisous Gigri.


Hervé


 


 

Oxygène 19/11/2012 22:48


Quels moments forts cela a dû être pour toi Grigri... Comme je suis heureuse que tu aies été heureuse. C'est la réponse méritée après des années de travail d'un tri sans doute difficile.


Je t'embrasse bien fort.


 

catiechris 19/11/2012 21:16


ressenti de la jeunesse, souffrance de l'ado ! ça me parait bien.


bonne soirée..

marlou 17/11/2012 05:38


Je comprends que tu sois contente, vous le méritez bien Ariane et toi...


Bisous et bonne semaine

Autobiographie 19/11/2012 14:55



MARLOU - Oui, Ariane surtout le mérite car, tu le sais, je n'ai pas toujours été blanc-bleue avec elle!


Je t'embrasse,


Gigri



la-fond-du-bournac 15/11/2012 15:45


Ces jeunes filles ont dû mettre tout leur coeur pour jouer cette pièce et je suis certaine que le tien battait très fort ,très bonne fin de semaine bisou Nathalie P

Quichottine 13/11/2012 23:54


UN grand merci pour ce partage en mots et images...


Je suis sûre que tu as dû être profondément émue.


Je souhaite à ces jeunes filles beaucoup de succès.


 


Bisous et douce soirée.

Autobiographie 14/11/2012 18:22



QUICHOTTINE - Oui, merci! très émue mais surtout très heureuse!


Bonne soirée


Gigri



jill bill 13/11/2012 18:48


Tu peux Gisèle, tu peux... A ta place je le serais tout autant et merci pour ta page du soir....  Bravo à la jeune
troupe et une pensée pour ta fille Ariane !!! BIG bizou

Autobiographie 13/11/2012 18:53



JILL BILL -  Ah! comme c'est gentil! Si vitye après mon articlede cet aprèms!


Oui, je suis contente car le  spectacle est très réussie: Standing ovation! La salle était  pleine! On avait ajouté des chaises et quelques jeunes
étaient assis par terre!


Tu es formidable JILL BIIL


Gigri



Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et… jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » : des pages choisies de ce qu’elle appelaient ses «œuvres ». J'ajoute qu'Ariane sera très présente au cours du premier Festival du Journal Intime qui va avoir lieu à Paris les 15,16,17 septembre 2017.
  • Contact

Recherche