Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 16:08

Encore un rêve d'Ariane... (deux ans avant "l'accident de moto"):

 

K17-vanille-reve-pagecollee-1.jpg13 mai1983 :

[...] Je m'aime profondément. Je suis tellement bien. Je dis tous mes secrets à papa. Même sur les types maintenant. Ça a pris du temps. Bon dieu, des fois je ressens un coup de poignard dans le cœur. Je ne sais pas pourquoi. C'est comme une énorme angoisse qui pèse sur moi.  
J'ai fait un atroce cauchemar cette nuit. C'était abominable. J'ai rêvé que papa était mort. J'étais dans ce moment-là au paroxysme du malheur, dans un état de douleur effroyable. Je ne me souviens plus exactement des circonstances précises, mais seulement de mon état.
 

En fait, quel soulagement quand on se réveille. C'était tout de même un rêve abominable.
Quand je repense à mon désespoir! Mais ce mot n'est pas assez fort. Avoir éprouvé des sentiments aussi violents, poussés à ce point de démence, c'est hallucinant. Ça me fait peur moi-même. Quand même, c'est atroce de se sentir si mal.

Ce rêve m'a bouleversée! Après coup, ce rêve n'est plus qu'un ignoble souvenir; j'en suis malade quand j'y repense. Ce qui est dingue, c'est que je ne pouvais être plus souffrante... Des fois, c'est dans le sens contraire que ça arrive. J'ai une bouffée de bonheur, une joie intense qui me fait hurler.


 

Transcription des rêves d'Ariane par Gisèle Grimm  Lien   


Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

Quichottine 16/03/2013 14:58


Elle exprime tout ce qu'elle ressent avec une force incroyable...

Autobiographie 16/03/2013 18:06



QUICHOTTINE - Bravo pour ce com chère Qiuichottine. C'est vrai!


Bonne soirée,


Gigri



Nath -la-fond-du-bournac 15/03/2013 15:39


Très bon week end bisou nath p

Autobiographie 16/03/2013 18:22



NATH  - Merci! Cela me fait plaisir


Gigri



Lmvie 12/03/2013 09:44


Prisonnière de ses excès de ressentis hélas elle passe du fin fond à l'espoir.


Violent ressenti, très violent, trop violent pour elle et je crois savoir de quoi je parle...


Ses émotions la submergent en permanence et c très dur à vivre.


Elle ne ressent pas elle "est" le sentiment.


 


Je t'embrasse

Autobiographie 12/03/2013 10:20



LMVIE - Elle aimela vie! Bravo! Merci pour ce chouette "com"!


Et Bravo la BELLE-


Je t'embrasse,


Gigri



catiechris 11/03/2013 21:59


bonne soirée et merci pour tes passages..Et tes com rigolos !

Autobiographie 12/03/2013 10:20



CATIECHRIS - Chouette! Merci!


Bises


Gigri



Nath -la-fond-du-bournac 11/03/2013 20:32


Bonsoir gisèle , merci pour ton mot chez moi ! alors je viens répondre à ta curiosité ... je vis dans le Sud de la Charente Maritime à la limite de la Gironde ( au dessus de Libourne, pas très
loin de Bordeaux) à quelques kilomètres de la Charente et tout près de la Dordogne , tout au bout du département ! Tu sais tout !!! bisou du soir nath p

jill bill 10/03/2013 19:48


Coucou du dimanche soir !!!  Bonne semaine à venir Gisèle, bises de jill

Nath -la-fond-du-bournac 08/03/2013 19:22


Bonsoir , comment va tu ? je viens te souhaiter un très bon week end avec le soleil !


Ces rêves qui nous font souffrir ... parfois très mal au point d'y croire ! j'imagine la douleur d'Ariane à l'idée de perdre son papa . Il y a quelques nuits j'ai vu ma maman pleurer ... et hier
elle a perdu son chat adoré ... pur hasard ... je ne sais pas ? Je prèfère passer des nuits à dormir paisiblement et ne pas me souvenir de mes rêves ... Je t'embrasse très fort à plus tard !

Autobiographie 11/03/2013 19:15



NATH -LA-FOND-DU-BOURNAC -  Tu as bien raison! Mais Ariane notait ses rêves depuis l'âge de 8 ans!!!!


Merci pour ce gentil "com".


Je t'embrasse,


Gigri



jill bill 08/03/2013 17:58


Bonjour Gigri... Penser qu'on peut perdre l'un de ses parents même en rêve/cauchemar c'est vrai Ariane un ignoble souvenir... Imagine le contraire, toi qui n'es plus.... Merci Gisèle, bien
amicalement de la part de jill

Autobiographie 11/03/2013 19:44



Jill-Bill - Mais le cher papa est toujours là, en bonne santé et riche en plus! C'est d'elle-même, de ce qui s'est passé au moment de l'accident de moto
qu'elle écrit ce qu'elle a ressenti à ce moment-là! Oui!!!!


Merci pour ta visite, cela me fait très plaisir cette attention à ma chère enfant,


Gigri



liedich 08/03/2013 16:41


Calme toi mon Reflet. Tu connais ses rêves qui éloignent du réel pour mieux te les faire apprécier. Je suis désolé pour la dernière fois mais je suis resté cloué sans force et n'ai pu venir. Cela
va mieux maintenant. Il faudra que l'on reparle de tout cela. Je te veux apprendre la sérénité, tu sais, comme quand...


Reflet, je te dis à bientôt. Je t'aime. 

Autobiographie 11/03/2013 19:34



LIEDICH - - Resté cloué sans force!Mais Liedich, prends ton temps! beaucoup de temps qinon, c'est moi - la Noute - qui resterai toute seule... cloué sur
place de chagrin!Toi qui connais bien Ariane, sache que ce rêve était vria! Et que son cher papa est toujours là... et ce qu'elle a éprouvé dans le rêve... c'est ce qu'elle a éprouvé au moment de
l'accient sur le route. Il est étrange qu'elle l'ait raconté comme dans tous les rêves qu'elle a racontés. Mais tu as raison : apprends-lui la sérénité. Toi, tu sais tout
cela.
Toutes deux, nous t'embrassons,


G. et A.



paule 08/03/2013 16:35


quelle finesse dan l'analyse chez une ado si jeune !

Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et… jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » : des pages choisies de ce qu’elle appelaient ses «œuvres ». J'ajoute qu'Ariane sera très présente au cours du premier Festival du Journal Intime qui va avoir lieu à Paris les 15,16,17 septembre 2017.
  • Contact

Recherche