Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 19:00

En ce moment, je travaille sur tous les écrits d'Ariane, travail qui m'est demandé... Je viens de lire un des rêves qu'elle raconte dans son journal...


14 novembre 1981
J’ai rêvé que j’étais à la place d’Hélène et que j’embrassais sur les lèvres un mec de colo dans l’herbe. C’était super.
J’étais dans la classe de Pécout
[professeur de français] et je travaillais bien, elle était contente de moi.
Nous changions de classe. C’était très intime.
Le bouquet ! Je voulais rejoindre Lydia dans une boîte de nuit mais j’étais moche.
Après, j’essayais de lui parler mais elle repartait.
C’était en fait un train fantôme. Je voulais y rentrer mais d’un seul coup, j’ai eu peur.
Je voulais repartir mais des gens responsables me barrèrent la route.
Du coup, je me fis pincée. Je saignais. Et puis papa me raccompagnait. J
’avais envie que le voyage dure très longtemps car je n’avais pas envie de rentrer.
Avant, Chloé
[la chienne] avait son museau coincé dans une sorte de portière et Richard l’avait laissée toute la nuit ainsi. Je lui disais.
Odile et moi étions outrées. Je décoinçais Chloé... 

 

 lien

Question : Pensez-vous qu'un rêve puisse évoquer les images de ce qui va se passer?

 

Gisèle Grimm, mère d'Ariane Grimm

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

Quichottine 04/03/2013 12:08


Je suis assez d'accord avec ce que dit Tilk.


Nous exorcisons nos craintes... en les mêlant parfois de souvenirs.

Autobiographie 04/03/2013 19:33



QUICHOTTINE - JOlie remarque!


Bises


Gigri



tilk 25/02/2013 23:27


je crois que c'est plus tôt ce que l'on craint qui arrive...mais souvant c'est ce qu'on a vécu ou envie de vivre...


besos


tilk

Lmvie 18/02/2013 10:16


J'avais bien compris je répondais à ta question posée


Bisous

Autobiographie 20/02/2013 12:30



LMVIE - Evidemment, tu répondais à ma question, suis-je bête! Mais figure-toi qu'O.B. avait effacé la description des images qui "racontaient" ce qui s'est
réellement passé: "Je saignais" - papa... Chloé avait son museau en sang (le gars avec qui Ariane a eu l'accident de moto s'était écrasé le visage contre l'arbre...) etc, etc..


Chouettes tes i!mages sur ton blog!


Bises Belle


Gigri



Lmvie 16/02/2013 17:58


Rêve prémonitoire ?


Je n'y crois pas.


Il m'a fallut dix années de travail sur moi pour décrypter mes rêves.


C'est un bal masqué dans lequel les personnages ne sont pas ceux qu'on croit, les évènements non plus.


Le rêve est étroitement lié avec ce qu'on a vécu la veille.


Tu te doutes que je ne peux pas résumer dix ans en si peu de mots.


Les émotions y sont souvent fortes voire violentes, car l'inconscient lâche ce qui est "insupportable" dans la vie ou "magnifique" mais osus une autre forme.


Beaucoup d el'enfance s eretrouve dans les rêves.


C'est, disait Freud : "La voie royale vers l'inconscient"


Et je confirme


 


Je t'embrasse


 


 

Autobiographie 17/02/2013 20:00



LMViE  - Bonjour Belle! Intéressant et même passionnant ce que tu m'écris mais en ce qui concerne Ariane, ce ne sont pas des rêves prémonitoires mais
des images qui sont celles qui se sont réellement passées au moment de sa mort. Exactement les mêmes mots!


Tous les rêves qu'elle écrit au réveil (dès l'âge de 7 ans!!!! sont les mots exacts de ce qui s'est passé. Voir ces rêves dans /
http://www.arianegrimm.net/pages/2.33.html /


Merci Belle de t'iontéresser à toutes ces belles choxes.


Je t'embrasse,


Gigri



jill bill 14/02/2013 13:16


Un petit coucou à toi Gisèle... J'espère que le temps est un peu meilleur chez toi, ici pluie fraîche à ne pas mettre un chat dehors !! Bises de jill

catiechris 14/02/2013 12:58


merci de toujours passer chez moi pour un ptit bonjour, je ne t'oublie pas tiens moi au courant, de tes aventures !

Nath -la-fond-du-bournac 12/02/2013 21:07


Bisou du soir ...

Autobiographie 14/02/2013 12:37



NATH - Merci de penser à moi! 363 pages avec images sur les écrits et dessins de ma chère enfants, cela me mobilise, tu penses.
Je t'embrasse,


Gigri



Nath -la-fond-du-bournac 11/02/2013 21:15


Bonsoir Gisèle , j'espère que tu vas mieux .


A ta question je réponds oui les rêves peuvent évoquer ce qui va se passer , j'en fais l'expérience souvent c'est pour cela que je prends de la valériane le soir au coucher  pour ne pas me
souvenir de mes rêves ainsi je suis tranquile . Je fais des rêves prémonitoires sur des situations des gens , le matin je l'annonce à ma tribu et nous voyons si ils se réalisent dans le temps ...
le plus frappant a été au sujet de Zidane et son coup de boule ... j'avais vu la scène en vrac ... j'aime les nuits calmes et sans rêves ... je t'embrasse bien fort, j'embrasse Ariane aussi
et  je te souhaite une bonne nuit bisou du soir nath p

justine 08/02/2013 10:15


Je pense que les rèves sont le résultat de ce qu'on a vécu , des sentiments que l'on ressent . Les beaux rêves, il faudrait s'en souvenir !


Ariane sait bien nous faire revivre les siens.
Bises gigri.


(je peux me tromper, Gisèle !)

Autobiographie 08/02/2013 11:40



JUSTINE - Oui oui. C'est vrai! Mais ence qui concerne Ariane dans ce rêve, ce sont hélas des images prémonitoires de ce qui s'est réellement passé... Les
deux peut-être : le passé et... ce qui s'est passé en sortant de la boîte de nuit...
Je te remercie et t'embrasse,


Gigri



jill bill 07/02/2013 20:40


Bonsoir Gisèle... Ah les rêves qu'en dire... Je ne pourrais te répondre à cela !  Personnellement pas de suite aux miens, juste un rêve (ou cauchemar ) qui s'éteint au réveil...Certainement
une journée perturbée, marquante,  Ariane aura eu ce jour-là.... Bonsoir Gigri, merci, bises

Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et… jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » : des pages choisies de ce qu’elle appelaient ses «œuvres ». J'ajoute qu'Ariane sera très présente au cours du premier Festival du Journal Intime qui va avoir lieu à Paris les 15,16,17 septembre 2017.
  • Contact

Recherche