Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 11:52
La Chèvre de Monsieur Seguin.

Tout le monde connaît cette merveilleuse histoire des Lettres de mon Moulin d'Alphonse Daudet. Ariane adorait cette histoire! A sa demande, sa mère la lui lisait souvent et, pour faire plaisir à la fillette, elle y mettait le ton, vous pouvez me croire!
 
Chevre_M.Seguin.jpg" Ah! Qu'elle était jolie la petite chèvre de M. Seguin!" ......
" Malheureuse, tu ne sais pas qu'il y a le loup dans la montagne!" ......
" Les genêts d'or s'ouvraient sur son passage, et sentaient bon tant qu'ils pouvaient" ......
" Tout à coup le vent fraîchit. La montagne devint violette ; c'était le soir." ......
" Hou! hou !... faisait le loup. - Reviens ! reviens !... criait la trompe." ......
" Alors le monstre s'avança, et les petites cornes entrèrent en danse." ......
" Enfin ! dit la pauvre bête, qui n'attendait plus que le jour pour mourir ; et elle s'allongea par terre dans sa belle fourrure blanche toute tachée de sang....." ...............
.................


Comme la maman d'Ariane ne pouvait lire tous les soirs l'histoire de cette Chèvre aventureuse et courageuse, Ariane décida de la réécrire et de se la raconter à elle-même. La voici, telle qu'Ariane l'a écrite:
Il était une fois
la chèvre de Monsieur Seguin

La chèvre de monsieur Seguin était pas heureuse dans ce tout petit jardin!
Monsieur Seguin se demandait pourquoi la chèvre qu'il avait
achetée était malheureuse. Il demanda à sa chèvre pourquoi elle était malheureuse. La chèvre disa la chose.

La chose était qu'elle ne pouvait pas courir dans le jardin.  Monsieur Seguin: "Si tu veux aller à la montagne, tout en haut de la montagne, le loup te mangera, petite!" ......

Un jour, monsieur Seguin en a eu assez que la chèvre disait tout le temps la même chose et il enferma la chèvre dans une cabane toute noire. Il oublia de fermer la fenêtre et vite, la chèvre sorta par la fenêtre et alla dans la belle montagne!

Quand la chèvre blanche arriva dans la montagne, tous les arbres se penchaient pour la caresser, les fleurs s'ouvraient, tous s'attendrissaient, les petits oiseaux se mettaient sur ses cornes. Tous dansaient de joie!

Tout à coup, la nuit se mis à tomber et elle (la petite chèvre) arriva tout en haut de la montagne ... et quelque chose arriva... s'approcha...  C'était le loup! ....... 
Le loup la mangea....


Gisèle Grimm, la transcriptrice
 



Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

Reinette 14/02/2014 09:10

une histoire dont je ne me lasse pas.
bonne saint valentin

autobiographie 14/02/2014 22:33

Tu as raison,! Mais moi, je m'amuse à la relire: celle de Daudet et celle d'Ariane. Cela me donne la chair de poule!
Bonne soirée,
Gigri

justine 14/02/2014 00:01

Ah que j'aime le dernier passage..." Quand les fleurs s'ouvrent, les arbres se penchent, les oiseaux se mettent sur ses cornes. Tous dansent de joie...Et le loup la mangea ! "
Une poétesse que cette Ariane là...
Tiens tu as mis la photo que j'aime.. Je ne la trouve plus sur le net...
Je te la vole alors, , dis tu veux bien Gigri ? elle est tellement belle ,
Bisous de Justine
(ne t'impatiente pas pour la Flambe... Je n'ai pas encore tout lu.. Je savoure, je déguste ... chaque jour... mais j'ai déjà mis l'article en brouillon -puis y mettre cette photo ?)

autobiographie 14/02/2014 22:32

Voilà qui me fait plaisir! Je suis ravie que tu aimes cette photo mais... n'oublie que c'était en 1981. Ariane avait 14 ans et moi... 33 ans de moins qu'aujourd'hui!
Oui, ne laisse pas tomber La Flambe!
Gisèle

Oxygène 12/02/2014 15:04

Ah Grigri... Quelle merveille que cette histoire contée par Ariane. Je n'ai pas pu m'empêcher d'éclater de rire face à la spontanéité de cette phrase : "La chèvre disa la chose". Comme tu as bien fait de ne pas toucher à ces mots si enfantins, si tendres. C'est super !
Merci pour ce beau partage.
Vous êtes très belles toutes les deux sur la photo de ton profil.
Je t'embrasse Grigri. Encore merci :-)

Autobiographie 12/02/2014 16:22

Evidemment, pour les classes de primaire, ce n'est pas ce qu'il faut dire ni écrire! Dommage quand même!
Je t'embrasse et te remercie pour ton appréciation du récit. (c'était en 1981, Ariane et moi sur la photo!)
Bises
Gigri

jill bill 18/08/2012 22:43


Bonsoir Gisèle !  Confidence, enfant ce conte raconté par mon père, c'était lui qui lisait à la maison, me fascinait aussi, la peur de désobéir sans doute et ses conséquences....  A la
manière d'Ariane, avec un passage poétique quand elle découvre les plaisirs de la liberté.... Je souris.... Bonne nuit Gigrim, au plaisir, jill

Autobiographie 19/08/2012 14:57



jill bill - Très chouette ton comm! Je ne peux m'empêcher de sourire... rire!


Bonne journée, il fait moins chaud... (je trouve ou je m'y habitue...)


Bises


Gigri



liedich 22/01/2010 18:28



Bonjour Reflet,
Tu te rappelles de notre derniere discution. Chaque heure  blesse, la dernière tue. Ce qu'il est important de vivre, ce sont ses rêves. Si l'oiseau chante aussi bien et pourtant un jour nous
quitte, c'est que sa jolie chanson est nécessaire ailleurs.
J'aime la façon dont tu images si joliement lechemin qu'emprunte notre Amie. J'aime ta fine description de l'alentour et la couleur que tu donnes à toutes ces choses. J'aime aussi la façon
dont tu vois disparaître notre Amie. Tu te rappelles : il n'est de vrai plaisir que celui que nous savons vivre et comme nous devons tous un jour  changer d'endroit pour vvire autre c hose,
alors nous devons prendre et prendre tout ce que nous  avons envie de prendre.
Il en est ainsi de Toi et de moi tu le sais aussi. Nous avons marché sur le chemin,  de nos rêves parfois et Toi tu les as rejoint pour de vrai  avant moi. Pourtant, comme nous aimons
encore nous parler ! Et puis, tu me prépares mon endroit je le sais. Reflet,  viens plus près, nous allons nous dire  ce que personne ne sait à part nous, tu sais quand
................................................................................................................................
Ben voui, merci de ce nouvel échange. Allez je ferme les yeux et Toi tu les ouvres : prête ? ////////////////
A bientôt et merci de Toi.



Autobiographie 23/01/2010 01:05



Monsieur LIEDICH, c'est un plaisir dont vous seul avez idée de lire ce qu'on appelle "commentaire". Il enchante ma mère qui, comme vous le voyez,
travaille pour moi, mais... c'est ma récompense.
Oui, vous avez raison, je prépare l'endroit où vous, moi et les poètes se retrouveront.
Je vous attend. Prenez votre temps surtout.
Ariane (et Gigri, shut!)



Mélodie 17/01/2010 19:00



Elle est belle sa petite histoire :) J'aime beaucoup l'usage du passé simple, c'est vraiment mignon :)



Autobiographie 17/01/2010 19:19


Bonjour MÉLODIE, Ariane était très attentive quand on lui racontait une histoire. Dans les contes, l'emploi du passé simple s'impose forcément! ..... "Tout à coup.... le loup arriva..."
Je vous embrasse,
Gigri


Lmvie 17/01/2010 15:21


Avec son passé simple bien personnalisé elle va droit au but...

Bisous


Autobiographie 17/01/2010 18:06



BELLE, Pour l'emploi du passé simple, t'as raison et... son imparfait est très bien utilisé aussi.
Ah! elle aurait su écrire, c'est sûr!
Je t'embrasse,Belle,
Gigri



catiechris 17/01/2010 10:38


la chèvre nous a toujours fait réver : j'avais si peur pour elle ! vilain loup  
qu'elle belle description pour une si petite fille
à bientôt


Autobiographie 17/01/2010 18:11



Il est très gentil ton"commentaire" CATIECHRIS. Mais je lui lisais si bien l'histoire... sans aucune modestie, je l'avoue.
Je t'embrasse,
Gigri



Nat 16/01/2010 22:38



il est pas gentil le loup !



Autobiographie 17/01/2010 18:19



T'as raison NAT mais pour qu'une histoire soit belle, faut que le méchant soit très méchant (Qui a dit ça?????)
Je t'embrasse,
Gigri



vince 16/01/2010 14:50


j'aime bien cette version...


Autobiographie 16/01/2010 19:55



VINCE, elle est pourtant bien abrégée ... comparée à l'original!
Bises
Gigri



Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985) dont vous voyez ici la photo. Ariane est une petite-grande fille qui a commencé à écrire son journal ("mes mémoires" disait-elle) à partir de 7 ans et demi et jusqu'à 18 ans... Je travaille sur la publication en ligne de son journal, de ses écrits, de ses "mémoires", ainsi qu'elle appelait son journal. Ecrire et dessiner l'amusait beaucoup... et bien plus que ce qu'elle faisait à l'école!
  • Contact

Recherche