Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 18:45

jacqueline-de-romilly.jpg"Jeanne", c'est le nom du roman que Jacqueline de Romilly écrivit "dans l'année qui suivit la mort de sa mère, en 1977 - Jacqueline de Romilly ne se séparait jamais de la photo de sa mère posée sur son bureau dans un petit cadre doré - Veuve, ­pauvre et intelligente, Jeanne Maxime-David - son nom de plume - se voulait ­ambitieuse pour sa fille Jacqueline. Elle devint une ­romancière très célèbre à son époque" (Jean-Régis Roustan). 


Coïncidence?  "Jeanne",   c'est aussi le nom qu'Arianne Grimm a donné à une des petites histoires illustrées qu'elle écrivait pour faire plaisir à sa maman (lien).

                        C'était en 1975 - Elle avait 8 ans:

 

Image 1

    Dans la forêt, il y avait une petite fille avec ses parents. Ils étaient bien pauvres. La petite fille partit. Elle s’appelait Jeanne. Elle dit à ses parents : " Papa, maman, je pars faire une promenade ?"

    - Non, dit la mère  - Pourquoi ?

    - Et si tu te perdais !  - Non, je ne me perdrai pas. Allez ! voyons ! J’irai pas loin.

    - Non ! Euh... bon, oui, mais pas loin, hun ? Je veux bien mais emporte cette tartine de miel pour que tu la manges.


     " Oh ! Que la vie est belle ! " Jeanne était entourée de fleurs, d’oiseaux, de fraises, de fruits... et elle n’avait pas envie de rentrer ! Ce n’était pas possible de quitter ce paradis.

     Puis, le soir, elle se dit : " Pour l’amour de Dieu, je veux dormir ici."

    Puis, elle s’assit et s’installa, mangea sa tartine et s’endormit en écoutant les oiseaux.

    Et le lendemain, elle avala des fraises et des pommes, puis elle partit... et arriva dans un château.   Curieuse, elle avança et observa les pierres du château... puis Jeanne entra et visita...

    Quand elle ouvrit une porte... tout à coup, des petits rats filèrent et se faufilèrent par une cheminée.

    Puis un valet entra dans la pièce et demanda : " Vous voulez visiter le palais ? "

    - Oui s’il vous plaît, répondit Jeanne.

    - Suivez-moi.

    Le valet fit entrer la fillette dans une salle...Il y avait des carrelages bleu et jaune sur les murs, le plafond, le parterre.


 

    C’EST LE PALAIS DES CARREAUX  ET DES CARRELAGES.

                         FIN

 

 

Gisèle Grimm,la transcriptrice

 

 

  


Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

jill bill 18/03/2013 18:48


Bonsoir Gigri... comme elle va manquer à ses parents si elle ne rentre plus... Je me suis posée ici ce soir.... et je te le souhaite bon ! Bises de jill

Autobiographie 24/03/2013 13:36



JILL BILL - Aaaahhhh! Bravo! Oui, elle va manquer à ses parents la petite
Jeanne!


Chouette!


Je t'embrasse,


Gigri



liedich 09/05/2011 19:10



Voilà bien des mots d'enfant... mais quel enfant.


Une bohème au  coeur de cristal, une lueur à l'éclat de nuit, un Reflet du miroir de nos deux coeurs.


Prends encore ma main tremblante un instant Reflet que je sente le bouillonnement de ton sentiment, la douceur de ta  bouche quand elle ne parle pas, la joie de l'Etre que tu as mis en Nous.


Prends encore mon coeur dans le tien et battons ensemble le frémissement de notre amour pour Elle, tu sais, Celle qui ne nous quitte jamais.


Permets que je l'embrasse pour Nous et pour Moi. Approche-toi GIGRI.... 



Autobiographie 09/05/2011 19:51



LIEDICH-REFLET - Si Ariane et son Reflet pouvaient me voir en ce moment, après avoir lu ces lignes, ILS n'en
coiraient pas leurs yeux: J'ai dix ans de moins depuis 2 minutes!


Je vous embrasse tous deux,


Gigri



Baf' 09/05/2011 07:50



Comme quoi, le talent n'a pas
d'âge !


Bonne
semaine


Baf' 



Autobiographie 09/05/2011 11:54



BAF' - Oui oui!


Merci pour ce gentil com


Bonne journée,


Gigri



justine 08/05/2011 15:53



Bonor Gigri,


 


Je me disais bien qu'Ariane était enfant de divorcse (ne prends pas mal, cela ) Je trouvais tellement de similitudes dans ses récits ses écrits,avec mi ;  que je me suis reconnue souvent....
Comme chacun sait "nul ne guérit de son enfance"... Personnellement, je n'ai jamais guéri du divorce de mes parents ... j'avais 10 ans.
Bises



Autobiographie 09/05/2011 11:59



Justine, Ariane avait 1 an et demi quand son père est parti, départ précédé de scènes sûrement très traumatisante pour la petite! (et pour moi et pour son
cher papa,bien sûr). Je suis contente que tu te sois souvent reconnue dans les écrits d'Ariane.
Je t'embrasse,


Gigri


 



Hervé 08/05/2011 11:42



L'histoire est magnifique et elle est bien écrite.


 


J'ai remarqué aussi que pour son jeune âge, Ariane a une belle écriture.


Quel talent et imagination.


 


Aujourd'hui est un jour important car il y a aujourd'hui 44 ans qu'Ariane venait au monde. Bon anniversaire Ariane !


 


Je t'embrasse très fort là où tu es.


 


Hervé



Chris Spé 07/05/2011 20:05



une suite...



Autobiographie 09/05/2011 12:01



Chris Spé, t'as raison... Une suite, ce serait pas mal! Mais le début vaut le coup quand même!


Bises


Gigri



Lmvie 05/05/2011 18:31



Je lis dans un com que tu es dépressive ?


Bisous bisous



Autobiographie 09/05/2011 12:02



Non BELLE, JE SUIS PAS DÉPRESSIVE, JE SUIS COLÉREUSE!


C'est embêtant !


Je t'embrasse,


Gigri



Lmvie 05/05/2011 18:30



Coucou de retour...


Jeanne c'est aussi le prénom d'une demes petites filles...


Bisous à toi



Autobiographie 09/05/2011 12:03



Une de tes petites filles BELLE! comme tu as de la chance. Oui!


Je t'embrasse,


Gigri



Corinne 02/05/2011 10:54



Une jolie histoire.


Voila Jeanne devenue une petite princesse


Bisous et belle journée



Autobiographie 09/05/2011 12:10



CORINNE, UNe belle prIncesse, en effet. ET JE VOIS QU'IL Y A DE PLS EN PLUS DE JEANNES!!


BISES


GIGRI



marlou 01/05/2011 08:52



Bon dimanche Gigri, je t'embrasse bien fort...



ard!) 09/05/2011 12:11



MARLOU, Bonne semaine (avec du retard)


Bises


Gigri



Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et… jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » : des pages choisies de ce qu’elle appelaient ses «œuvres ». J'ajoute qu'Ariane sera très présente au cours du premier Festival du Journal Intime qui va avoir lieu à Paris les 15,16,17 septembre 2017.
  • Contact

Recherche