Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 22:55
 Isae et Gilbert, histoire

La mère d’Ariane était une femme coléreuse et facilement énervée mais elle racontait de jolies histoires. En témoigne cette lettre d’Ariane, écrite à 7 ans :


Maman je t’aime. je vais vite faire ma toilette comme d’habitude et après je te lirai mon livre de lecture, tu me raconteras une histoire petite, si tu n’es pas d’accord, allons se coucher à 8 heures comme chez les petits filles [modèles], je suis heureuse, je t’aime. jeudi 4 avril 1974.

 

Aussi, est-il permis d’imaginer que, très jeune (à 7/8 ans justement!)  c’est pour faire plaisir à sa coléreuse maman qu’Ariane écrivait des histoires que, vraiment douée pour le dessin, elle ne manquait pas d'illustrer (LIEN):

 

"Sous la terre, on a découvert la fortune"

(histoire d'Isae et Gilbert)

 

    Isae était une petite fille. Elle avait neuf ans, avec son frère Gilbert qui avait huit ans. Pour les grandes vacances, les parents d'Isae et de Gilbert allèrent à la plage. Isae était brune et Gilbert, blond. Ils couraient sur le sable. Gilbert avançait en marchant le premier... et tomba dans un trou. Isae sauta dedans pour le rejoindre : Gilbert, où es-tu ? cria-t-elle: Je suis là ! dit Gilbert qui était loin, loin, loin d'elle. Mais Isae l'aperçut et courut le rejoindre.”

    Tout à coup, Isae entendit une onde étrange : OUOUouou AAAaaaa Rllliiiiii. C000oooooo L000oooooo. NE PAS ALLER AU FOND DE CE COU... LOIR. Isae eut peur. Gilbert courut vers elle. Attention Gilbert ne court pas  ! LE DANGER ! - Mais la personne qui me parle ! dit Gilbert, pourquoi je dois pas courir ? - TU VERRAS ! ATTENTION !  Les deux enfants... muets ! grelottaient de peur et de froid. Les pauvres étaient en maillot de bain !

    Puis ils avancèrent alors doucement. Ils virent un coeur en pierre. Etonnés, ils avancèrent en l'examinant. Puis, un mannequin avec une perruque rousse, un chapeau vert avec une rose artificielle accrochée dessus, un veston vert, une chemise bleue et blanche et un pantalon jaune, puis des souliers bruns avec des guêtres... Les enfants, se serrant la main, le regardaient [...] Isae dit "vous savez! ne nous faites pas de mal nous sommes des enfants qui étaient sur la plage et nous sommes tombés dans ce trou !" Puis le mannequin répondit : “Ah ! chers enfants ! moi aussi, je suis un grand garçon ! Et je me suis déguisé en mannequin !” Alors, l'homme enleva sa tête de mannequin et l'on vit sa tête d'homme et puis le reste.”

    Tous les trois, ils s'en allèrent près d'un couloir, cherchant à revenir sur la plage. Ils rencontrèrent un monstre. Puis le monstre courut après eux. Gilbert, coincé contre le mur, poussa un hurlement car le monstre était près de lui et faisait le barrage... Il se faufila le long du mur et gagna l'autre endroit. Le grand garçon se fit prendre et emmener dans une salle !

    Les deux enfants se laissèrent prendre pour aller avec le garçon. Puis en arrivant dans la salle, tout était mystérieux : il y avait une horloge, une table, un pot en porcelaine blanche et jaune, des couvercles de boites en diamants multicolores, et des lampes avec des abat-jours en papier divers. Tout était beau.

    Puis, une porte s'ouvrit... Les trois enfants se tenaient droits et s'inquiétaient... Puis, une fée entra. (Le grand garçon s'appelait Bruno.) La fée dit : Gilbert, Isae, Bruno, je suis la fée... Si vous voulez aller sur la plage, venez avec moi !

    Un coup de baguette magique ! les enfants se retrouvèrent sur la plage.

    Isae ouvrit les yeux : elle se retrouvait dans un trou, dans le sable ! Elle était tombée et avait rêvé.., mais dans son rêve, le trou était très profond.........! FIN.

 

 

 

...........

 

Gisèle Grimm, la transcriptrice

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

Nettoue 11/11/2009 14:30


Bon dimanche ma belle Gigri et le meilleur qui soit
Bises Nettoue


Autobiographie 11/11/2009 17:33



Merci Nettoue. Comme cela me fait plaisir cette attention quotidienne à Ariane et sa mère.
Je t'embrasse,
Gigri



Chris spe 10/11/2009 23:53


je ne sais pas pourquoi (ou peut-être que si)... mais sans faire dans le mélo, toutes ces histoires écrites par ariane me touchent directes à l'âme. étrange sensation. très étrange.


Autobiographie 11/11/2009 17:36



Chris Spé, petit frère d'Ariane, c'est sans doute parce qu'elle les a écrites pour me faire plaisir. Nous vivions elle et moi (tu le sais) dans une relation
quasi-fusionnelle.
Je t'embrasse, (des nouvelles du sale gosse et des autres? Je vais aller voir)
Gigri



chouette-chouette 10/11/2009 23:04


C'est magnifique, touchant, tant d'amour...


Autobiographie 11/11/2009 17:31



Oui tu as raison chouette-chouette! Nous vivions dans une relation quasi fusionnelle .
Merci pour ton commentaire,
Gigri



catiechris 10/11/2009 20:43


bonne nuit petite fée de l'écriture !


Autobiographie 10/11/2009 20:56



J'apprécie cet encouragement, vraiment.
Je t'embrasse catiechris
Gigri



florence 10/11/2009 17:02


Une plume talentueuse à ce point. cela fait rêver...
Et puis comme elle t'aime, Gigri, elle l'ecrit noir sur blanc...
Gros bisous.


Autobiographie 10/11/2009 18:22



Tu vois, c'est pour lire cela que je fais ce blog car par ailleurs, Philippe Lejeune se démène beaucoup pour elle qui incarne, à son avis, le goût et l'envie d'écrire.
(Curieux Over-Blog qui mélange les commentaires!)
Je t'embrasse,
Gigri



marlou 10/11/2009 16:59


Une histoire jolie et pleine d'action...Je ne peux m'empêcher de rever à ce qu'elle aurait ecrit adulte...
Je t'embrasse Gigri, belle soirée.


Autobiographie 10/11/2009 18:25



Oui! mais aurait-elle gardé ce goût et ce besoin d'écrire... Y'aurait à dire car à partir du moment où elle est allée vivre chez son cher papa (infirmaticien ), elle a cessé d'écrire (sauf son
journal) et aussi, cessé de dessiner!
Je t'embrasse chère Marlou,
Gigri



Nettoue 10/11/2009 16:39


C'est un très joli conte Gigri. Tu y es très bien. Je t'embrasse
Nettoue


Autobiographie 10/11/2009 18:34



Merci pour ta généreuse appréciation. Elle en a écrit beaucoup d'autres (LIEN) que j'ai répertoriés
dans le site qu'on m'a demandé de faire! Ce qui me faire plaisir,c'est qu'elle les a écrit pour moi!!!!
Je t'embrasse chère Nettoue,
Gigri



Corinne 10/11/2009 09:42


et bien quelle imagination et quel talent surtout
surprenant d'écrire aussi bien à son âge

bisous et bonne journée


Autobiographie 10/11/2009 10:42



Merci Corinne pour cette appréciation de ma chère enfant .
Mais il fallait bien calmer une mère râleuse (mais aimante magré tout!).
Je t'embrasse,
Gigri



Nettoue 09/11/2009 16:18


Comme elle aimait l'écriture, et je suis persuadée que cela aurait duré. cela se sent !
Bises ma Gigri
Nettoue


Autobiographie 09/11/2009 19:02



Merci Nettoue de me dire cela. Surtout venant de toi qui écris si bien!
Je t'embrasse
Gigri



Lmvie 09/11/2009 11:56


J'ai suivi le lien...c'est fou...

Quelle petite fille c'était !

Bisous



Autobiographie 09/11/2009 19:01



Oui! Cela apaise mes remords car si je suis responsable de sa détresse (dans son journal), c'est aussi parce que j'étais "invivable" qu'elle a écrit et dessiné (et chanté) ! ("invivable", elle
l'a écrit dans son journal!!!)
Je t'embrasse Belle, A bientôt,
Gigri



Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985) dont vous voyez ici la photo. Ariane est une petite-grande fille qui a commencé à écrire son journal ("mes mémoires" disait-elle) à partir de 7 ans et demi et jusqu'à 18 ans... Je travaille sur la publication en ligne de son journal, de ses écrits, de ses "mémoires", ainsi qu'elle appelait son journal. Ecrire et dessiner l'amusait beaucoup... et bien plus que ce qu'elle faisait à l'école!
  • Contact

Recherche