Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 17:34

Le journal est-il un instrument d'éducation ?

 

C'était vrai en 1791 quand le jeune Otto van Eck, 11 ans, commença à tenir (en néerlandais) un journal à l’instigation et sous le contrôle de ses parents. On saisira la ligne générale de ce journal dans la note suivante, écrite à 14 ans :

 

« Ce matin, quand ma mère a lu mon journal de la semaine passée, elle m'a dit qu'elle n'aimait pas ma façon de le tenir, et qu'au lieu de parler de mes jeux et de mes leçons, qui sont presque toujours identiques chaque jour, je devais évoquer ma conduite rationnelle et les passions qui me guident ou les fautes que je commets. C'est, en effet, je dois le reconnaître, plus utile » (16 mai 1795 - 14 ans).

 

 

Deux cents ans plus tard, en1982, la jeune Ariane Grimm écrivait à 15 ans dans son journal auquel elle donnait le nom de "Copper":

 

       Ah! Petit Copper, que je suis contente de t'avoir trouvé. Je pourrais fumer, boire, me camer, prendre systématiquement du féca, plus jamais de sport, plus jamais t'écrire, mon chéri, et j'en serais au point du suicide! Je ne me suiciderais pas mais je raterais mes études sans me fendre pour autant. Je deviendrais une pauv'fille.            

       Mon chéri Copper, je t'écris, et avec mon courage, je sors d'une torpeur gigantesque. Je fais face, j'affronte. C'est atroce. Je me bats. [...]

 

 

Il faut préciser qu'Ariane avait commencé à écrire son journal à 7 ans et à sa seule initiative. En outre, elle en avait interdit la lecture..... : "la personne qui lira ce cahier sans la permission de son propriétaire ne sera pas hors de danger".

cahier-n-5.png

Gisèle Grimm la transcriptrice

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

Hervé 15/02/2011 20:00



Coucou Gisèle,


 


Merci pour votre message et de votre confirmation. Oui, ça se voit qu'elle n'est pas emballée car Ariane est indécise sur la filière à suivre par rapport à ses études.


 


Moi, j'aime la Ariane artiste, celle qui fait rêver à travers ses histoires pour enfants et ses jolis dessins, ses cahiers de mémoires magnifiques.


 


Gros bisous.


 


Hervé



Hervé 13/02/2011 12:31



Chère Gisèle,


 


Il y a un passage dans "La Flambe" pensent s'orienter dans des études de commerce. Ce qui me fait sourire c'est qu'Ariane est avant tout une artiste. Se sent-elle poussée ou obligée ? Je n'en
sais rien. Quand on est adolescent, nos parents aimeraient que l'on fasse de bonnes études à la carrière prometteuse.


 


Je ne la sens pas trop emballée par des études de commerce mais elle est studieuse.


 


Comme je dis Gisèle, elle est venue de vous. Une artiste née.


 


Je vous embrasse très fort Gisèle et bon dimanche.


 


Hervé 



Autobiographie 15/02/2011 19:41



Hervé... "pas emballée par des études de commerce!"!! Quand on lit sur le site Ariane Grimm toutes les
histoires illustrées, les bandes dessinées qu'elle faites depuis l'âge de 6 ans.... pas étonnant qu'elle ne soit pas emballée!


Je vous embrasse cher Hervé,


Gigri



Hervé 11/02/2011 06:28



Merci chère Gisèle,


 


C'est très gentill.


 


Mais c'est avant tout ce que je ressens. On n'est pas dupe face à la sincérité d'Ariane. Il y a tellement une vérité, elle ne triche pas.


 


Elle a vraiment un talent d'écriture incontestable. Quand je lis le journal d'Ariane, c'est tellement précis au niveau de la description et Ariane est très sélective au niveau des événements qui
lui semblent importants à raconter. C'est très imagé et elle sait très bien reconstituer dans les moindres détails un événement ou une situation. On la revit en même temps qu'elle.


 


Ariane est très attâchante quand elle écrit ses cahiers de mémoire. Très complice avec son journal et jouit d'une très grande liberté d'expression.


Je pense avec le recul, Ariane aurait sans doute eu envie de publier ses cahiers de mémoire pour raconter ses expériences et ses souvenirs. Je l'aurais bien vu se spécialiser dans la liittérature
même si dans ses études, elle est portée vers des études de commerce.


Ariane était une artiste née Gisèle, elle est venue de vous. On sent son amour de l'écriture qu'elle sait parfaitement maitriser comme moyen d'expression. Elle a un univers bien à elle où elle se
sent bien.


 


Elle est superbe et je continue souvent à aller sur le site pour la découvrir à travers son oeuvre qui est d'une richesse inépuisable.


Je vous embrasse Gisèle.


 


Hervé



Autobiographie 13/02/2011 11:58



HERVÉ - Des études de commerce? Arianne?! Rigolo!


Je vous remercie pour ce gentil commentaire et je vous embrasse,


Gigri



Oxygene 10/02/2011 17:26



J'aime beaucoup la mise en garde d'Ariane : "son propriétaire ne sera pas hors de danger"... Mais elle avait raison... Un journal puisqu'il porte le nom d'intime n'est pas fait pour être partagé
(tout au moins au moment où on l'écrit). 


Le journal doit être spontané. C'est un confident comme l'avait bien compris Ariane, un ami capable de garder les plus lourds secrets. On sait qu'il ne jugera pas, qu'il ne prendra pas partie et
qu'on peut tout lui confier.


Ce que le petit Otto a dû écrire ne correspond plus du tout à un journal, ou plutôt si, mais il s'agit alors d'un journal de bord et non plus d'un journal intime...


Autre époque, autres moeurs...


J'espère que tu vas bien Grigri et que ce long hiver ne te pèse pas trop.


Je t'embrasse bien amicalement.



Autobiographie 10/02/2011 19:37



Que ton commentraire me fait plaisir OXYGENE . Oui, tu as bien compris ce qu'Ariane a voulu qu'on ne fasse
pas: qu'on lise son journal au moment où elle l'écrivait. C'est pour cela qu'elle m'a écrit tant de lettres dans lesquelles elle m'en parlait... tout en interdisant sa lecture.


Je te remercie et je t'embrasse,


Gigri


 



marlou 10/02/2011 15:14



Fraîcheur et sincerité font le charme de ces lignes...


Je t'embrasse Gigri.



Autobiographie 10/02/2011 19:40



Bonsoir Marlou, je suis contente de ta visite.
A très vite,


Gigri



Hervé 10/02/2011 05:24



Je pense que l'on écrit tout d'abord un journal initme car on a envie de se confier, de se soulager et en plus, d'immortaliser des moments, des instants que l'on ne veut pas oublier. C'est très
sélectif et personnel.


C'est un peu partagé si on veut qu'il soit lu ou non. Quand on écrit, c'est juste comme une boîte à secret. On a une très grande liberté au niveau de la manière de s'exprimer, de dire tout ce que
l'on pense... Il y a des vérités que l'on préfère oublier ou que l'on préfère jamais révéler. Ecrire c'est aussi s'engager, apporter la preuve que l'on confirme nos idées, notre pensée.


Par rapport à Ariane, franchement je ne sais pas si elle écrivait ppur qu'il soit un jour lu. J'avais lu un jour à propos de Jean-Jacques Goldman qu'il avait écrit plusieurs journaux intimes dans
son adolescence et après, il les avait déchiré.


Ariane était jeune et vivait bien en phase avec son époque. Son envie d'écrire est venue avec son envie de s'exprimer dès son plus jeune âge. L'écriture était un outil ludique qui lui permet à
chaque cahier de mémoire de voir lévolution des événements et d'en tirer des conclusions des événements passés.


C'est très intéressant ce qu'Ariane écrit car elle est sincère, sans aucun tabou et tout ce qu'elle dit est intéressant. On apprend mieux à connaître la personne à travers le journal intime. Elle
savait aussi exprimer son talent multi facette. Je l'aurais bien vue écrivain ou scénariste par la suite avec son imagination débordante et fertile.


Ariane, une jeune fille moderne de son époque je trouve. Même très en avance par rapport aux ados d'aujourd'hui !!!


 


Bisous Gisèle.


 


Hervé


 



Autobiographie 10/02/2011 19:44



Bonsoir Hervé, Oui tout ce que vous écrivez ferait très plaisir à Ariane. Je vois que vous la connaissez
bien!


Et cher Hervé, je vous en remercie. Cela me fait plaisir.


Je vous embrasse,


Gigri



mery 08/02/2011 14:58



merci beaucoup pour les informations ,ils sont interssant pour moi , bon travail.


 


 


 


 



Autobiographie 08/02/2011 17:40



Salut Mery! Tant mieux!


Je vais voir qui tu es! A tout de suite,


Gigri



justine 08/02/2011 10:37



Un journal intime est-il écrit pour être lu ?


S'il est intime... c'est secret. Mais à la vérité on écrit toujours dans l'espoir d'être lu, non ?


Bonne journée Gigri



Autobiographie 08/02/2011 13:43



Surtout quand on empêche de le lire et qu'on en parle tous
les jours à table et... qu'on l'écrit dans ses lettres ! JUSTINE


BIses


Gigri


 



Chris Spé 07/02/2011 15:42



autre temps autres moeurs... mais toujours des gamins sensibles



Autobiographie 07/02/2011 15:44



CHRIS SPE C'est exactement ça (comme dirait mon cher papa)


Je t'embrasse


Gigri



Madame x 07/02/2011 14:55



bisous en passant Dame Gigri...j'espère que t'avais rien de prévu por ton dossier cette semaine...vu qu'ils sont en
grève...



Autobiographie 08/02/2011 17:44



MADAME X   Ben, tu vois, je l'ai vu ce matin (pas le magistrat mais l'avocat!! Cela s'est très bien passé mais j'avais passé trois/quatre jours à constituer un dossier! Je suis laborieuse, je
travaille lentement!


Et toi, tu vas bien, toi qui te faits mener par le bout du nez par un chat!!!


Allez, je t'embrasse,


Gigri



Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et… jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » : des pages choisies de ce qu’elle appelaient ses «œuvres ». J'ajoute qu'Ariane sera très présente au cours du premier Festival du Journal Intime qui va avoir lieu à Paris les 15,16,17 septembre 2017.
  • Contact

Recherche