Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 18:14
Il ne faut jamais oublier que c'est dangereux la moto. Ariane en était bien consciente:

Cahier de mémoire n°15: "Copper" - 3 septembre 1982 (15 ans) :

Il y a une chose qui m'inquiète dans les motos. C'est tous ces accidents provoqués par elles. Les statistiques sont hallucinantes. Dès que je parle de ma passion, les gens s'écrient et racontent un accident: Mon frère s'est ouvert le crane... le copain de ma soeur... etc. C'est pas possible. Qu'est-ce que c'est que ces accidents?

Écoutez! Quand je vois une moto grondant, se défonçant à toute blinde sur les routes, je n'arrive pas à penser que cette merveille peut tuer, massacrer ses passagers. C'est tellement idyllique. Ces beaux frimeurs qui me snobent sur leur engin, peuvent-ils vraiment être réduits en miettes?

II y a tellement de motos que je n'arrive pas à croire qu'elles puissent avoir un acci. Faudrait que je voie comment c'est. Là, je comprendrais. Ça me dégoûterait de ces chéries.

 

 

Heureusement, Liedish emmena un jour Ariane qui voulait absolument y faire un tour, sur la Mado, sa belle Harley Davidson. C'était début août 2009, avec un "commentaire", disons plutôt: un poème (ici):

 

A Ariane,

 

Allez viens donc mon ange, on va faire un bout d’route,

Chope moi par les épaules, souris et avant toute,

Offre ton visage au vent et brossons le lavis,

De nos rêves de gamin à leur filer l’tournis.

 

Allez viens mon Ariane, on va’sfaire une montagne,

Et on va mettre not’vie dans le plus beau des pagnes,

On y pos’ra nos rêves , on ceuill’ra les nuages,

Et je t’offrirai là d’quoi oublier nos âges.

 

On s’ra comme ce qu’on est, des gamins de la balle,

Cœur au vent, cœur offert, on la vid’ra notre malle,

Tous nos secrets de môme, on les déball’ra là,

 

Et on vivra not’jour au diapason d’ not La.

Et pis on s’arrêt’ra et j’poserai dans tes yeux,

Un p’tit bout d’ton printemps pour éclairer les cieux.

 

Allez viens donc mon ange, on va faire un bout d’vie,

Chope-moi les sentiments et inventons not’vie.

 

M’a manqué une photo et j’faisais un montage,

Une autre fois…

Bisous de Mado.

 

Gisèle Grimm, mère d'Ariane

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

jill-bill.over-blog.com 15/10/2012 13:51


Bonjour Gisèle ! Ceci me rappelle mes 17 ans, la mob était à la mode au début des années 70 et j'ai eu un mal de chien à en avoir une... Ma mère ne voulait pas, j'étais assez intrépide sur un
vélo alors motorisée...  Une fois que je l'ai eu oui je me suis rendue compte que plus dangereux, la vitesse n'étant pas la même ! Je l'ai revendue après mon mariage... Bon souvenir tout de
même !  Oui Ariane faire sa propre expérience des choses... je te comprends !  Bien amicalement, jill

Autobiographie 15/10/2012 14:12



JILL- BILL - Merci! Mais hélas, avant la moto, elle a eu un grave accident de vélo... répétition générale de son accident de moto ! Son père savait que la moto c'est dangereux! Elle aussi
hélas... hélas... hélas.
Bonne journée,


Bises


Gigri



Oxygene 20/11/2009 00:06


Je ne sais pas si je vais pouvoir lire beaucoup plus de tes articles ce soir. Mes yeux s'emplissent de larmes... Le poème de Liedich est -comme d'habitude- trop fort.
Je t'embrasse Grigri. 


Autobiographie 20/11/2009 11:51



Comme c'est émouvant ce que tu m'écris! Oui, que Liedich ait écrit un si beau poème pour Ariane est pour moi une réussite en quelque sorte.
A tout de suite, je lis ton autre commentaire,
Gigri



Corinne 16/11/2009 23:26


Un très beau cadeau de Liedich,
des mots superbes et c'est génial, on imagine cette
chouette balade avec mado, et en plus elle est super belle la Harley
Un super moment de lecture mais avec Liedich, on est habitué, il écrit tellement bien

bisous


Autobiographie 17/11/2009 00:35



Mais Corinne, tu as tout lu! Ça aussi, c'est génial! Comme cela me touche!
Oui, Liedich m'a fait un beau cadeau car il a beaucoup écrit à Ariane.
J'aurais aimé qu'ils se rencontrent... Elle est née en 1967, il aurait été un grand frère!
Bonne nuit Chère Corinne. Je t'embrasse,
Gigri



Lmvie 28/08/2009 23:17

Joli...C'est LiedichJe t'embrasse

Autobiographie 29/08/2009 09:39


Il a du talent! Hallucinant.
Plus que du talent: du génie.
Je t'embrasse Belle,
Gigri


Chris spe 25/08/2009 23:00

ariane, liedich, que du beau monde hein... ;-)

Autobiographie 27/08/2009 17:55


Ouf! Tu es rentré. C'est pas trop tôt.
C'était bien la Bretagne? Le Midi?
Je file voir ce que tu as écrit.
(J'ai été en panne d'ordi pendant deux jours!!!!)
Je t'embrasse,
Gigri


liedich 23/08/2009 14:36

Ariane, j'te l'ai pas dit, fallait pas trop d'un coup,Mais j'ai une autre HARLEY, viens, on va'sfaire un bout,Sur la route des Anges, j'essaierai d'pas t'pommer, parce que t'es tell'ment belle, qui vont tous m'jalouser.Je prépare les photos, à plus tard.Bisous à Toi Vous.  

Autobiographie 23/08/2009 16:44


Tant pis si j'ai la larme qui coule, comment la retenir?
ELLE serait si heureuse que tu l'emmènes sur la route des Anges!
J'attends les photos...
Impatience, joie, "j'ai envie de me rouler par terre dans le sable", comme elle écrivait.
Je t'embrasse Liedish.
Gigri-Ariane


Nettoue 17/08/2009 14:09

Ce doit être un beau souvenir ! Merci à toi à Liedich et a Mado !Bisou à toiNettoue

Autobiographie 17/08/2009 17:13


Très très beau souvenir, tu penses: la belle Mado, Liedich, si poète...
Malgré tes histoires de vampires qui m'effraient, je t'embrasse Nettoue,
Gigri


Nettoue 17/08/2009 14:07

Merci à toi, à Lièdich et à Mado ! Cela doit être un beau souvenir...Bises ç toiNettoue

Autobiographie 17/08/2009 17:18


Je cours voir si tu as écrit d'autres histoires de vampires.
Je suis d'accord avec toi, Liédich a beaucoup de talent!
Bises,
GIgri (et merci à toi pour ton commentaire)


Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985) dont vous voyez ici la photo. Ariane est une petite-grande fille qui a commencé à écrire son journal ("mes mémoires" disait-elle) à partir de 7 ans et demi et jusqu'à 18 ans... Je travaille sur la publication en ligne de son journal, de ses écrits, de ses "mémoires", ainsi qu'elle appelait son journal. Ecrire et dessiner l'amusait beaucoup... et bien plus que ce qu'elle faisait à l'école!
  • Contact

Recherche