Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 17:59
A 15 ans, Ariane Grimm quitte le nid maternelle ("Grimm") pour aller vivre chez son père ("Richard"). En pleine dépression nerveuse, elle a eu quelques jours plus tôt un accident de vélo dont elle écrit qu'"il pouvait très bien être évité" et que sa véritable intention était de se donner la mort. Puis elle écrit dans son journal - intitulé "Copper":

Dimanche 8 août 1982

        La vraie raison de mon déses est que je me casse chez Richard et que Grimm me hante, je crois.

        Vraiment, ce journal est formidable. Ce travail terrible à faire seule. C'est dingue. Et je suis fière d'y arriver à peu près. C'est tellement difficile. Quand je relis Copper, je suis étonnée de trouver des analyses, des choses aussi exactes. Je suis terriblement intelligente: pouvoir trouver tout ça à 15 ans.

        Finalement, je préfère cette vie de patachon, pleine de hauts et de bas (souvent très bas!) et comprendre tout ça plutôt qu'une vie peinard, sans problème, sans se poser de questions. Mais mon cerveau dans une autre peau sera toujours aussi malheureux. [...]  Pourquoi être comme ça?

Lundi 9 août 1982

       Je me sens faible. Mon trou s'est rouvert. Il faudrait que j'aille voir un médecin. Je ne peux à nouveau pas me baigner. C'est vraiment emmerdant, je n'arrête pas de me cogner, m'érafler, me faire très mal. J'ai eu des points de suture, des croûtes arrachées, des plaies purulentes, je suis pleine de cicatrices et de bleus. C'est la première fois que je suis aussi massacrée par moi-même.

      C'est de l'autodestruction involontaire ou non... Physique et... morale...

MOTO
Une obsédée de ça.

On sait qu'Ariane a trouvé la mort en moto à 18 ans.


Gisèle Grimm, blog le Remords

Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

Lmvie 07/08/2009 22:32

Quelle clairvoyance pour son âge !Elle a raison un accident est "évitable"...

Autobiographie 07/08/2009 23:18


Evitable, tu as raison ! sauf quand on  ne veut pas l'éviter. C'est pour ça que son accident de moto dont elle avait parlé dans "Copper" ("à 18 ans... je pense systématiquement à ma mort")
ressemble étrangement à un suicide, même si ce n'est pas elle qui conduisait.  Quand on lit son journal, c'est évident. Si tu regardes le film qui est passé sur arte (théma sur le journal
intime), on n'a plus aucun doute.


AZUR 06/08/2009 00:26

Bonjour, je suis étonnée de ces textes, tout ce que cette jeune fille raconte avec cette affront et cette franchise de l'instant présent... je me revois dans ses mots lorsque j'avais ses âges et ce qu'elle raconte, la manière qu'elle raconte, Dieu qu'elle me ressemble..bouleversant..Je lis chaque jour depuis des jours et là, je laisse ma trace et je reviens chaque jour, je vous laisserai des mots..AmitiésAZUR

Autobiographie 06/08/2009 19:28


Comme cela me fait plaisir, vous l'imaginez Azur.
Merci oui, merci de le faire vivre de cette façon.
Amitiés,
Gigri


Lmvie 03/08/2009 22:29

Je découvre donc votre blog après votre passage chez moi...et puis aussi parce que Chris en parle..bref

Je prendrai le temps...mais une question

Pourquoi tant d'intérêt pour "elle" ?

Autobiographie 03/08/2009 22:54


Parce qu'"elle" a écrit toute sa vie, que son journal a été publié... après son accident de moto à 18 ans. Et aussi parce que ses écrits intéressent des ... (pardon) universitaires qui m'ont
démandé de faire un site-répertoire de ses écrits /www.arianegrimm.net/....,  parce qu'un film sur elle et son journal a été diffusé dans un théma-Arte (voir dans son site ou/et sur google. Et
ENFIN, parce que je suis sa mère.  C'est pour cela, chere Lmvie, que Chris Spé s'intéresse à elle depuis qu'il l'a découverte surce blog.   Pardon, j'ai pas pu faire court!
Bonnenuit,
Très amicalement.Gigri


marlou 03/08/2009 15:58

Ne jamais arrêter de se poser des questions est
la seule manière digne de vivre.Ariane pense et écrit comme une adulte.On ne peut que l'admirer.
Amicalement.

Autobiographie 03/08/2009 17:48


Je vous remercie Marlou. Mais c'est bien pourquoi j'essaie de faire rééditer son journal - publié après sa mort chez Belfond en 1987, puis "J'ai lu" ('La flambe,
journal intime d'une jeune fille) et malheureusement épuisé actuellement!
Oùêtes vous Marlou? J'aimerais vous lire!
Amitiés
Gigri



Nettoue 02/08/2009 15:21

Je viens de chez Chris, et suis très émue et par lui qui est un ami d'une rare générosité et d'une extrême sensibilité aussi, et je dois dire que ce début de récit ma bouleverse. Pauvre petite fille qui aurait du vivre...
Je reviendrai souvent
Amicalement
Nettoue

Autobiographie 02/08/2009 17:14


mais vous voyez chère Nettoue, bien sûr qu'elle aurait dû vivre mais comme elle a écrit toute sa ... VIE et qu'elle m'en parlait,même dans ses lettres, je me dis que l'assurance d'avoir un lecteur
a alimenté son désir de laisser quelque chose d'elle-même, preuve de son existence.
Certes, ce n'est pas une consolation, mais que vous puissiez, vous et ceux qui s'intéressent à ce qu'elle a écrit, me permet et lui permet de vivre encore. Merci Nettoue.
Amitiés,
Gigri


liedich 02/08/2009 08:20

Fraîcheur des mots, vérité du ressenti... juste un bout de vie, un formidable bout d'amour. Merci.

Autobiographie 02/08/2009 13:12


Alors là, vous me comblez Liedich. Ariane grimm serait contente, elle qui était si complexée. Tu le verras si tu parcours un jour Copper, son 15ème "cahier de mémire". (Pas avant au moins 15 jours:
c'est du boulot!!!)
Gigri


Chris spe 01/08/2009 00:29

c'est étonnant... depuis que je viens ici, je dois t'avouer que je ne suis pas allé voir le site. Sauf ce soir. C'est marrant comme ça fait écho avec les petits commentaires que je laisse ici. Arianne et moi sommes de la même génération (et j'étais drôlement moins futé qu'elle, je peux le dire héhé)... j'ai juste lu ce site en diagonal parce que j'ai envie de la découvrir à mon (ton?) aise... ne pas trop boire d'un coup, le plaisir d'avoir soif et d'étancher cette soif délicatement :-). Chris

Autobiographie 14/08/2009 19:14


Tu imagines sans peine combien ce que tu écris me faire plaisir.
Jusqu'à ce que tu m'envoies un "commentaire", personne n'avait lu quoique ce soit dans mon blog ouvert depuis janvier 2008.
Cependant, je continuais d'écrire : c'était un besoin... comme une bouteille à la mer.
Merci Chris


Chris spe 31/07/2009 23:49

sûr que tu vas très bien t'en tirer! ;-) chris

Autobiographie 01/08/2009 16:19


BIen s'en tirer?! Ça, c'est une autre paire de manche. Tu verras ou plutôt ... tu liras.
Gigri


Chris Spé 31/07/2009 10:50

disons que je suis fasciné par la gamine (euh... n'y vois rien de malsain, par les temps qui courent, on doute de tout le monde). Elle est extrêmement brillante et elle est morte très (bien trop) jeune. Tu as eu un super idée de publier ses textes. Il y a de quoi créer un mythe là... j'ai toujours hâte de lire le nouvel article! N'oublie pas de prendre soin de toi. Chris

Autobiographie 31/07/2009 23:41


Oui oui! Merci Chris Spe. Je vais essayer d'être digne de la petite... Mais c'est du boulot!
G.


Chris spe 30/07/2009 20:22

terriblement intelligente effectivement... pas évident quand on est encore une petite fille! chris

Autobiographie 31/07/2009 09:54


Chris spe, je lis ton blog désormais chaque jour, disons à chaque fois que tu écris. Oui! tu me donnes de la chaleur au coeur par l'intérêt que tu as pour Ariane (et pour moi, quif quif). Je suis
contente, vraiment.
Gigri



Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et… jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » : des pages choisies de ce qu’elle appelaient ses «œuvres ». J'ajoute qu'Ariane sera très présente au cours du premier Festival du Journal Intime qui va avoir lieu à Paris les 15,16,17 septembre 2017.
  • Contact

Recherche