Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 18:34
Ce matin, j'ai eu le plaisir de lire de jolies choses dans chacune des voitures dans lesquelles je suis entrée dans le métro parisien.  Il y avait même quelques lignes d'un poème d'Aimé Césaire!
ROCK EN SEINE s'appelle cette manifestation : RATP: AIMER LA VILLE.
Intéressée et amusée, j'ai recopié l'un des poèmes affichés... dont je n'ai (ô pardon) pas relevé le nom de l'auteur !!! Peut-être se reconnaîtra-t-il?
Le clocher retentit
Sur la fin d'une autre nuit
J'ai les yeux qui me tirent
La montagne qui m'aspire

Alors pourquoi ne pas vous faire lire le poème qu'Ariane Grimm a écrit dans l'agenda professionnel de sa mère, à 10 ans? C'était en 1977. Le voici:
Dans la nuit,
Le chien abandonné
se met dans le fleuris
Il est très affamé
Il s'endort
Ne ferme qu'un oeil
Rêve de l'or
Couché dans les feuilles
Le lendemain
N'ayant rien à manger
Il a faim... Y'a rien à croquer
FIN


Gisèle Grimm, l'heureuse mère d'Ariane

Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

jill bill 25/10/2012 12:01


Bonjour Gisèle heureuse maman d'Ariane !  Elle avait une âme sensible ta fille, et se souciais du chien qu'on abandonne... sous entendu où non connaissant mieux Ariane et sa peur d'être
seule certaines fois !!!  Bon jeudi Gigri, bises de jill

Lmvie 07/08/2009 22:35

Elle se "vidait" en écrivant déjà à dix ans...

autobiographie 07/08/2009 23:01


Tu sais, elle a toujours écrit. D'abord en dessin, toute petite, avant de savoir écrire, elle racontait sa vie d'écolière. Philippe Lejeune avait écrit : "Il y a des petite fille qui, dans la
détresse et la solitude, prennent un cahier, mettent la date, lui parlent et le cachent."
Tu as raison, elle se vidait. Vider sa peine et parfois, heureusement,  sa joie (y'a des pages du journal comme ça).



Chris spe 19/07/2009 23:47

Et merde... il y a de quoi être fière d'être la mère d'Arianne... désolé pour le gros mot mais ça vient franchement du coeur... une larme et un sourire.

Autobiographie 20/07/2009 16:01


Ça c'est vraiment gentil de t'être souvenu. J'apprécie vraiment.
Je ne sais pas si j'ai réussi à faire apparaître mon commentaire dans ton blog au sujet de la splendeur blonde qui t'a regardé pendant 10 mètres, je t'annonce que cela m'a fait sourire énormément.
Mais ça ne m'étonne pas qu'elle ait deviné à travers toi.
Salut!
Gigri


choupinette1971 18/07/2009 20:21

bonjour gigri ... cela devait etre une petite fille très tourmentée qui n'a pas trouvé kelk'un à qui parler.... la psychanalyse... j'ai vu des personnes qui en ont suivi et que cela a beaucoup... permets moi de dire que cela n'est pas un mal ...

Autobiographie 18/07/2009 20:34


Mouais! Le problè!me c'est qu'Ariane n'avait que 15 ans et que si la belle-mère et surtout le psy J.F. avaient eu un peu de psychologie, ils auraient compris que ce que voulait avait tout la jeune
fille, c'était de l'amour, de la reconnaissance ("j'ai besoin d'être reconnue", écrivait-elle), de l'attention... PLutôt que le "silence" de séances avec le psy pendant lesquelles "elle cherchait
ce qu'il fallait dire" (Cahier n°14).
Merci de vous intéresser à la question. Bon entraînement.


Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985) dont vous voyez ici la photo. Ariane est une petite-grande fille qui a commencé à écrire son journal ("mes mémoires" disait-elle) à partir de 7 ans et demi et jusqu'à 18 ans... Je travaille sur la publication en ligne de son journal, de ses écrits, de ses "mémoires", ainsi qu'elle appelait son journal. Ecrire et dessiner l'amusait beaucoup... et bien plus que ce qu'elle faisait à l'école!
  • Contact

Recherche