Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 16:51
Chris spe, dans son commentaire, pose la bonne question : "Pourquoi je parle?" plutôt que "A qui je parle?"

Ariane Grimm lui répond dans son journal auquel elle a donné un nom : "Banana". A 15 ans, à la fin d'une longue entrée, elle écrit :

Bon, bye, mon petit Banana. Je me sens un petit peu plus soulagée. Je me sens mieux que si j'avais fait mon devoir de maths à rendre pour demain matin! Je suis crevée! Hé! Hé! Je voudrais rester avec toi Banana. Bon, salut. I love you.

 

Alors, à quoi sert un journal papier? Ariane, au même âge, répond dans "Copper":

Ah ! petit Copper. Que je suis contente de t’avoir trouvé. Je pourrais fumer, boire, me camer, prendre systématiquement du féca, plus jamais de sport, plus jamais t’écrire, mon chéri et j’en serais au point du suicide. Je ne me suiciderai pas mais je raterais mes études sans me fendre pour autant. Je deviendrais une pauv’fille.

 

Et voici ce qu'écrit Philippe Lejeune, spécialiste de l'autobiographie, dans "Un journal à soi" - Textuel - 2005) :

Il y a des petites filles qui, dans l'urgence et la détresse prennent un cahier, mettent la date, lui parlent et le cachent.  www.arianegrimm.net (gisèle Grimm, mère d'Ariane)


Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

vince 16/07/2009 16:52

ne dit-on pas en effet que les écrits restent?

Autobiographie 16/07/2009 17:11


ouais, ouais. Voiià ce qu'on peut dire en effet et sans faire de discours.
Gigri


Chris spe 15/07/2009 23:09

et elle pense quoi de tout ça l'ariane de "maintenant"? ;-)chris

Autobiographie 16/07/2009 15:49


Elle pense qu'elle a eu vraiment raison d'écrire son journal - même si elle avertissait l'éventuel lecteur qu'il ne serait pas hors de danger au cas où il franchirait l'interdit de lecture, mais
tout en lui (leur) parlant de l'existence de ce journal... commencé à 7 ans  - car aujourd'hui, le journal existe et du même coup, elle aussi, même si elle a trouvé la mort en moto à 18 ans.
Blog ou journal, n'est-ce pas survivre à la mort?... N'est-ce pas le "santuary where to hide?"
Gigri


Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et… jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » : des pages choisies de ce qu’elle appelaient ses «œuvres ». J'ajoute qu'Ariane sera très présente au cours du premier Festival du Journal Intime qui va avoir lieu à Paris les 15,16,17 septembre 2017.
  • Contact

Recherche