Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 17:45
Ce matin, je marchais d'un bon pas au Jardin des Plantes en imaginant que je mettais mes pas dans ceux de Jean-Jacques Rousseau qui, paraît-il, allait s'y promener. J'allais aussi souvent dans ce jardin avec Ariane Grimm, petite fille puis grande fille de 15 ans. Dans ce temps-là, elle écrivait son journal et l'appelait, vous le savez, mes cahiers de mémoire. Je ne crois pas qu'elle ait su ce qu'était un journal intime (mot assez suspect). Et sans doute, comme Jean-Jacques Rousseau, pensait-elle qu'elle formait une entreprise qui n'eut jamais d'exemple. Voilà pourquoi elle en parlait sans cesse, même dans ses lettres, voilà pourquoi elle le décorait et désirait le rendre unique. Soyons franc, elle a bien réussi, c'est du moins l'avis de Philippe Lejeune, spécialiste de l'autobiographie:  Cliquer sur le lien ; http://autopacte.org/

"Je forme une entreprise qui n’eut jamais d’exemple et dont l’exécution n’aura point d’imitateur. Je veux montrer à mes semblables un homme dans toute la vérité de la nature ; et cet homme ce sera moi.
Moi, seul. Je sens mon cœur et je connais les hommes. Je ne suis fait comme aucun de ceux que j’ai vus ; j’ose croire n’être fait comme aucun de ceux qui existent. Si je ne vaux pas mieux, au moins je suis autre. Si la nature a bien ou mal fait de briser le moule dans lequel elle m’a jeté, c’est ce dont on ne peut juger qu’après m’avoir lu. "
Jean-Jacques Rousseau, Les Confessions (1765-1770), incipit.

(Gisèle Grimm, la promeneuse)

Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

isabelle Cassou 24/05/2011 19:53



nul doute ariane était unique et ses écrits amenès à etre lu en partage, ce talent ne pouvait pas resté inconnu ... merci à toi gisèle et gros bisous



Autobiographie 29/05/2011 19:21



J'APPRÉCIE CHÈRE ISABELLE CASSOU CE JOLI COMPLIMENT SUR MA CHÈRE ENFANT ET JE T'EMBRASSE,


GIGRI



liedich 22/05/2011 18:50



Juste une caresse pour le souvenir... Et un sourire à la Jeune Femme à la tête penchée vers moi. Douceur du soir.



Autobiographie 22/05/2011 23:16



Liedich Merci merci!!! Comme cela m'est doux


Baiser


Gigri



Corinne 22/05/2011 08:07



Toi .... tu te balades dans ces jardins en pensant, en suivant les pas de Jean-Jacques Rousseau, nous nous suivons les pas d'Ariane en lisant ses écrits


Bisous



Autobiographie 12/06/2011 14:21



Merci Corinne, oui merci... j'avais lu ce joli commentaire mais "le temps me prenant", je n'y ai pas répondu
tout de suite!.
Je vous embrasse toutes les deux,;


Gigri



Oxygène 20/05/2011 22:23



Bonsoir Grigri. Je viens juste de me rendre compte que cet article a paru depuis longtemps déjà. Il est vrai qu'en le lisant j'ai été un peu étonnée et pensais que tu voulais refaire un résumé du
travail entrepris pour  regrouper les écrits d'Ariane et les diffuser. Peu importe. Ce que je t'ai écrit en com est d'actualité.


Les hasards des annonces d'articles nous renvoient parfois sur des textes anciens.


Gros bisous à toi !


 



Autobiographie 21/05/2011 21:42



OXYGENE - Voui! mais je me suis rendu compte que je n'avais pas mis de lien!
Alors, je l'ai "remis au goût du jout". Merci


Gigri



Oxygène 20/05/2011 22:19



Ce besoin d'écrire qui tenait Ariane depuis son plus jeune âge est vraiment étonnant. Nous en avons déjà parlé dans certains commentaires, tu le sais, mais je ne peux m'empêcher de croire à une
espèce d'urgence, de prémonition qui la faisait écrire pour que, plus qu'un simple souvenir, il reste d'elle un jour une trace marquante de son existence.


Ariane m'émeut beaucoup et je pense à toi aussi en même temps bien sûr qui vis et revis parfois avec bonheur peut-être et d'autres fois avec le coeur douloureux ces années-là.


Je t'embrasse Grigri.



Autobiographie 21/05/2011 21:44



OXYGENE - Comme tu as bien compris ce qu'était Ariane et ce que je vis.
Bravo vraiment pour ta lucidité. J'ai remis l'article en le retrouvant ces jours-ci. Et je te remercie ppur ce merveilmleux commentaire.
Je t'embrasse,


Gigri



Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et… jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » : des pages choisies de ce qu’elle appelaient ses «œuvres ». J'ajoute qu'Ariane sera très présente au cours du premier Festival du Journal Intime qui va avoir lieu à Paris les 15,16,17 septembre 2017.
  • Contact

Recherche