Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 19:06
Je vous l'ai dit : prochainement, sur le site www.arianegrimm.net (lien), le premier des cahiers de mémoire d'Ariane Grimm sera entièrement numérisé. Je travaille à la présentation du cahier.
Long, très long, trop long! Mais comment intéresser le lecteur si on ne lui met pas l'eau à la bouche? Surtout pour un journal écrit à 10 ans! Qui cela peut-il intéresser à part quelque chercheurs, archéologues de l'autobiographie?
Pourtant, flute! ils ne sont pas nombreux les enfants qui écrivent leur journal intime à 10 ans et qui en poursuivent l'écriture jusqu'à 16 ans! C'est bien pour cela qu'il y a tant d'articles sur la jeune Ariane.
Bref, pour en revenir à la présentation de ce premier journal enfantin, et vous donner l'envie de le parcourir (pas avant deux semaines, hélas), voici comment je commence: d'abord, je
vais y insérer une lettre triste écrite en colo, puis un texte :
   "Les longues vacances de l’été sont terminées, pas très heureuses pour Ariane qui en a passé la première partie en colo d’où chaque jour elle adresse à sa mère des lettres de désespoir, puis chez sa tante près de Pornichet avec ses indifférents English-speaking cousins et enfin, dans la maison de campagne de son père, épris de tennis. Là aussi, elle écrit presque chaque jour à sa mère et lui dit combien elle lui manque. Est-ce cette habitude d'écrire qui lui a donné l'envie de tenir un journal?
    Dès son retour "à la maison", le 1er septembre, Ariane commence à l’intention de sa mère son premier "cahier de mémoire" ainsi qu’elle appellera son journal. Elle a 10 ans. "Pour maman et moi". Elle en écrira dix-sept, jusqu’à 16 ans et demi."


Suite à demain

Gisèle Grimm, mère d'Ariane



Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

Pashupati 23/02/2009 16:33

Moi, ça m'intéresse. Je ne suis ni une chercheuse, ni une "archéologue de l'autobiographie". Je suis une personne on ne peut plus banale si l'on se place de ce côté-là. J'aime juste lire des personnes qui me ressemblent un peu raconter leur vie. C'est encore mieux s'ils n'ont pas vécu à la même époque que moi : je peux rêver à ce que je leur aurais dit alors. Et, s'ils n'ont pas vécu à la même époque que moi, personne ne peut me les reprendre. Quoique, là, nos époques se chevauchent, comme qui dirait.
Hâte d'être à mercredi, tout de même.
Bonne journée, bonne semaine ; bonne fin de mois, même.

Autobiographie 09/05/2009 18:54


Merci pour cet encouragement. Mais vous avez sûrement compris que l'auteur du "Premier Cahier" est une petite fille de 10 ans. A défaut d'avoir quelqu'un qui ll'écoute et avec qui elle pourrait
parler (à part sa mère... très occupée par son travail), elle parle à son journal, journal qu'il tiendra jusqu'à l'âge de 16 ans et demi. Pour vous qui semblez vous intéresser et sûrement êtes très
intéressé (êtes-vous une femme, un homme, une jeune fille, un jeune homme?), ce serait intéressant que vous lisiez son journal édité en 1987 et malheureusement épuisé : "la flambe, journal intime
d'une jeune fille - Ariane Grimm (Belfond puis J'ai lu, 1988).
Je continue à transcrire et à numériser ses écrits. Quant à vous, écrivez beaucoup aussi, je vous y encourage. (Il semble que je n'aie eu votre commentaire que bien tardivement.) Très amicalement,
Gisèle Grimm


Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et… jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » : des pages choisies de ce qu’elle appelaient ses «œuvres ». J'ajoute qu'Ariane sera très présente au cours du premier Festival du Journal Intime qui va avoir lieu à Paris les 15,16,17 septembre 2017.
  • Contact

Recherche