Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2008 5 29 /08 /août /2008 11:09
A la suite des Journées pour l'Autobiographie consacrées cette année aux Rêves, il m'a été demandé un fac-similé d'un des rêves qu'Ariane Grimm a raconté dans son journal.
Pour répondre à cette demande, j'ai choisi le rêve qui est sans doute le plus caractéristique de la prémonition qu'Ariane avait de sa mort, comme le montre l'impressionnant dessin qui illustre son récit, écrit à 10 ans et demi dans son cahier de mémoire n°2:

Le 12 décembre 1977 (lundi) - J’ai rêvé que dans une voiture de neige des filles soient écrasées mortes comme des alpinistes sautés d’une montagne et puis les autres et moi paralysées par le froid et puis les camions pompiers firent PIN PON très très fort (presque cauchemar)

Celles et ceux qui me lisent savent  qu'Ariane a trouvé la mort en moto à 18 ans. Elles et Ils pourront  trouver les rêves qu'elle a racontés dans ses cahiers de mémoire dans : /www.arianegrimm.net/  

Gisèle Grimm


Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

autobiographie 31/05/2015 13:32

Tiens! bizarre! Aucun commentaire! Pourtant, c'est bien ce qui! s'est passé lors de l'accident de moto dans lequel elle trouva la mort!
Projeté violemment hors de la moto, ariane retomba lourdement par terre (rapport de police en fait foi) puis les pompiers viennent la récupérer (pim pon pim pon) et elle est déposée à la Morgue (-25°) (son cerveau fonctionnait toujours... elle a donc perçu, entendu tout cela). Impressionnant cette vision de sa mort par Ariane elle-même. Cela fait 30 ans... je n'oublie pas. GIgri

Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et… jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » : des pages choisies de ce qu’elle appelaient ses «œuvres ». J'ajoute qu'Ariane sera très présente au cours du premier Festival du Journal Intime qui va avoir lieu à Paris les 15,16,17 septembre 2017.
  • Contact

Recherche