Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 16:13
undefinedAriane était fascinée par la mort. Nul doute qu'elle aurait aimé être la maraine d'une petite fille juive disparue "sans sépulture". Ces deux mots  "sans sépulture" l'aurait intriguée car elle n'imaginait pas qu'on puisse être privée de sépulture (même si elle en avait compris le sens et la cause). 

Voici ce qu'elle dictait à un de ses baby-sitters avant qu'elle sache écrire (et que vous pouvez lire sur l'image ci-contre):
" je t’aime tellement que quand je me sépare de toi, des fois je pleure dans mon lit la nuit. Tu verras quand tu seras morte, je te mettrai plein de petits cadeaux. J’embrasserai ton beau squelette que je n’ai pas vu encore et que je vais voir dans si longtemps. "
Mais plutôt que sa maraine, elle serait devenue son amie "en chair et en os". En chair et en os...?

Si vous connaissez Ariane à travers le site consacré à son journal, vous savez que faute d'avoir une amie, elle s'en était inventée plusieurs qui n'existaient pas, et dont l'une: son amie, son double, s'appelait "Line" qui était  "sortie de mon imagination" écrit-elle avec tristesse dans son journal: le cahier de mémoire n° 14 "Banana" . Vous le trouvez,  je vous le rappelle, dans :        /   http://www.arianegrimm.net   /










Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

jill bill 18/10/2012 11:57


Bonjour Gisèle ! Je me pose ici ce jour...  Enfant je l'étais aussi et le suis tjs... Ariane et sa peur de te perdre, hélas elle est partie avant... Mais je suis certaine que tu aurais
eu comme promis sa visite en ce dernier lieu.... Je t'embrasse, la croqueuse JB

Autobiographie 18/10/2012 19:21



JILL BILL - Voilà me me fait plaisir ce parcours que tu fais souvent sur mes petits articles sur Ariane.


Tu m'aides, c'est vrai, à la faire vivre. Alors, je t'embrasse affectueusement et te remercie.
Bonne soirée,


Gigri



Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985) dont vous voyez ici la photo. Ariane est une petite-grande fille qui a commencé à écrire son journal ("mes mémoires" disait-elle) à partir de 7 ans et demi et jusqu'à 18 ans... Je travaille sur la publication en ligne de son journal, de ses écrits, de ses "mémoires", ainsi qu'elle appelait son journal. Ecrire et dessiner l'amusait beaucoup... et bien plus que ce qu'elle faisait à l'école!
  • Contact

Recherche