Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 15:14
Je vous ai parlé de la jeune étudiante qui m'avait  demandé de lui adresser une histoire non retranscrite ou un des cahiers du journal intime d'Ariane Grimm . Je lui avais adressé une histoire qu'Ariane avait écrite à 8 ans.  La jeune étudiante vient de m'adresser en PDF son travail. On le trouvera dans "les nouveaiutés du site" lors de la prochainhe mise à jour. (Je rappelle, pardon, le nom du site : :
       hppt://www.arianegrimm.net/  

Le travail de cette étudiante sera intitulé :
"Mémoire de recherche de Mlle Céline Aguer, étudiante, travaillant sur le journal intime sous la direction de Mr Braud Michel, Maître de conférence à l'Université de Pau. "

Voici sa conclusion -  qui est valable pour le livre "la flambe",  titre que j'avais donné au journal d'Ariane Grimm
écrit en langage parlé - lors de sa publication en 1987 (puis 1988) :

"CONCLUSION

Nous voici arrivés au terme de notre travail.
Afin d'obtenir une meilleure transcription, il nous a fallu corriger l'orthographe d'Ariane pour faciliter la lecture (les fautes d'orthographe peuvent en effet occulter le sens du texte). J'ai également rétabli la ponctuation: les points à la fin des phrases surtout et par conséquent les majuscules en début de phrases. Ce manque montre combien Ariane écrit au fil de la pensée, son écriture traduit l'action.
D'ailleurs, nous pouvons constater que l'écriture d'Ariane au début du manuscrit est très appliquée, à l'image de celle de Vanie; elle utilise en grande partie un feutre fin rose, un stylo-plume à encre bleue par endroits. Mais quelques pages après, un peu avant et durant l'aventure de Vanie et Nathalie à la colonie, l'écriture au bic bleu est quelque peu  « brouillon »: Ariane écrit dans la précipitation de l'action, elle semble vivre ou avoir vécu ce qu'elle raconte.
Toutefois, même si parfois cela a été un peu difficile, aucun mot n'est resté illisible.

Aussi, nous ne voulions pas réécrire le cahier, lui donner une forme plus littéraire, tout simplement dénaturer le texte, d'autant plus qu'il n'y a pas de rature (tout au plus quelques corrections d'orthographe). Pour cela nous avons rigoureusement gardé les expressions enfantines (les phrases ne sont pas toujours bien agencées), le lexique (parfois des mots ont été inventés), l'aspect oralisé, le style « parlé »."




Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

rené petit 30/01/2008 20:49

bien mais un peu succinct
René

Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et… jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » : des pages choisies de ce qu’elle appelaient ses «œuvres ». J'ajoute qu'Ariane sera très présente au cours du premier Festival du Journal Intime qui va avoir lieu à Paris les 15,16,17 septembre 2017.
  • Contact

Recherche