Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 22:22

A l'ombre des jeunes filles en pleurs... Merveilleux article paru dans le TÉLÉRAMA du 6 au 19 août.

 

Journal, ô mon miroir!

"Fais comme moi: donne un miroir à la vie. Donne une heure à l'enregistrement de tes impressions, à l'examen silencieux de ra conscience...." tel est le précieux conseil qu'une mère donnait à sa fille il y a plus de deux cents ans.

 

    En effet, écrit la journaliste Catherine Crom: "Dès le seconde moitié du XVIIIe, les jeunes filles s'y épanchèrent (dans leur journal) ... sous surveillance. Les cahiers intimes de Claire Pic, de Catherine Pozzi ou de Marie Bashkirtseff révèlent un art subtil du non-dit et de frappants éclats de vérité.

 

... Et de citer une de ces jeunes filles: Claire Pic qui écrit un soir de septembre 1866 :

J'aime ce pauvre journal comme un être vivant et sympathique. Mes peines journalières, petites ou grandes seraient pour la plupart si peu comprises autour de moi. Ces pages blanches m'écoutent patiemment, n'oublient rien, et sont tout à moi, sans aucune personnalité à s'opposer à la mienne....".

 

A un peu plus d'un siècle de distance, en 1982 Ariane Grimm parle elle aussi de son journal:

Quelque chose me fait énormément de peine. Je pense seule, j'écris sur le papier mes pensées seule et je change même d'avis. Sur le papier, je suis vraiment seule...  Dommage que je n'aie pas une meilleure amie pour tout lui confier (il faudrait qu'elle soit à la hauteur!).  Déjà pour partager mes aventures avec les mecs, je n'en trouve pas ; alors pour discuter sérieusement de problèmes si graves, c'est impossible. Enfin si, c'est possible ! Il faudrait que je cherche dans les plus de 17 ans...

http://www.arianegrimm.net/PAGES/pdf/claire-pic-ariane-grimm.pdf

 

il s'agit du cahier Banana que nous avons déjà bu. Ce cahier a été "joué" par les jeunes filles de la Compagnie des Infortunes à Lyon et dans toute la région Rhône-Alpes.

il s'agit du cahier Banana que nous avons déjà bu. Ce cahier a été "joué" par les jeunes filles de la Compagnie des Infortunes à Lyon et dans toute la région Rhône-Alpes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie
commenter cet article

commentaires

écureuil bleu 02/09/2016 19:54

Bonsoir Gisèle. J'espère que tu ne souffres pas trop de la chaleur et que tu t'es bien remise de ta petite chute. Bonne soirée

autobiographie 03/09/2016 18:08

oui oui merci! Mais hélas! je souffre de ne plus être capable de remuer beaucoup!

Lmvie 27/08/2016 13:55

Oui écrire et encore écrire pour se soulager...sa catharsis.
Bises

autobiographie 27/08/2016 20:32

bonjour Belle, comment vas-tu? Bien j'espère grande voyageuse. Pour l'écriture, je sais depuis longtemps que tu as tout compris. Je t'embrasse,
Gisèle

écureuil bleu 21/08/2016 15:22

Bonjour Gisèle. Ariane était très différente des jeunes filles de son âge, beaucoup plus mûre. Pas étonnant qu'elle n'ait pas eu de vraie amie. Bisous

autobiographie 21/08/2016 19:12

je vois que tu la connais bien. Et j'en suis très contente! Merci!
Gisèle

marlou 21/08/2016 11:44

La seule verite de tous les temps, c'est la solitude : pas de vrais amis a qui se confier. Ariane le sait bien, malgre son jeune age...
Qui d'ailleurs aurait pu la comprendre avec cette maturite qui n'est pas de son age...
Bon dimanche Gigri

autobiographie 21/08/2016 19:13

solitude... oui, tu as raison. Hélas, je ne l'ai pas aidée la pauvre enfant. Mea culpa
bonne soirée,
Gisèle

jill bill 21/08/2016 01:27

Bonsoir vous deux... C'est un super titre pour ces jeunes filles qui se confiaient à leur journal intime... quand personne d'autre à qui le faire, si peu comprises le croient-elles autour d'elles... un mal de vivre si jeunes, à toute époque, merci Gisèle, bises

autobiographie 27/08/2016 20:46

bonsoir Madame Jill. Je suis heureuse qu'Ariane n'ait pas été la seule jeune fille à se confier à son journal. Oui!
Bonne soirée,
Gisèle

marlou 27/08/2016 08:55

Tu l'as aidee a ta facon car elle a pu ecrire, et vivre une vie merveilleusement riche...

autobiographie 21/08/2016 19:16

A toute époque, heureusement pour Ariane qu'elle n'ait pas été la seule et je dirais même, chic!
Bonne soirée (et merci!)
Gisèle

Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et… jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » : des pages choisies de ce qu’elle appelaient ses «œuvres ». J'ajoute qu'Ariane sera très présente au cours du premier Festival du Journal Intime qui va avoir lieu à Paris les 15,16,17 septembre 2017.
  • Contact

Recherche