Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 10:47

Le Journal d'Ariane: "Un monologue passionné qui se révèlera tragiquement prémonitoire" écrit un critique lors de sa publication (en 1987 (Belfond), puis en 1988 (J'ai Lu) sous le titre LA FLAMBE.)

Et dans son journal, à 14 ans, elle écrit (non publié):

    Je reste devant mon journal sans rien écrire (faux! La preuve!). Je perds mon temps, mais même je ne pourrai pas travailler, ma vie est courte… on ne vit pas longtemps… et que suis-je devant l’humanité ? Je suis une parcelle de milliards de l’univers… et c’est bizarre que cette petite chose soit malheureuse.

    Ça se traduit comment ? Je suis démoralisée, culpabilisée, froissée, frustrée, blessée, bouleversée… J’aimerais qu’une fille mignonne blonde reste avec moi tout le temps – que nous partions au bahut ensemble, rêver ensemble, monter en cours ensemble, et la suite…

   J’aurais vraiment besoin de ça, qu’elle s’occupe de moi seulement, qu’elle dise pas bonjour aux autres…

 

Mettre de la gaîté dans son journal! C'est ce que fait Ariane...

Mettre de la gaîté dans son journal! C'est ce que fait Ariane...

Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

écureuil bleu 05/12/2015 18:13

Elle aimait peindre, dessiner, colorer en plus d'écrire et s'inventer des copines. Bonne soirée Gigri

autobiographie 06/12/2015 17:48

Oui oui gentil écureuil bleu, elle aimait et n'a pas arrêté et c'est tant mieux sinon, on n'aurait pas entendu parler d'elle! Merci pour ce très chouette com.
Bonne soirée,
Gigrti

gazou 22/02/2015 18:35

Oui, peut-être elle savait...mais parfois ce que l'on prend pour une intuition est trompeur, j'en connais une qui était persuadée mourir avant ses 20 ans et cependant elle a eu 3 enfants et à 50 ans , elle était toujours là...Comment savoir quand c'est une intuition juste?
Bonne soirée !

autobiographie 22/02/2015 21:44

Celle que tu connais qui était persuadée... Rigolo en effet. Mais Ariane n'était pas persuadée du tout. Elle riait beaucoup écrivait, c'est rai que sa vie serait courte '(tout en écrivant parfois le contraire...)
Bonne soirée (bien avancée!)
Gigri

nath p 10/02/2015 21:27

Bonsoir Gisèle , mettre de la gaieté dans son journal en y mettant de la couleur ... la vie est courte mais oui en fait elle n'est pas si longue vu l'âge de la terre ... je dis toujours que je ne vois pas passer la semaine , le mois ... alors oui une vie c'est court . Je retiens les mots de ta fille qui veut une copine rien que pour elle qui ne dit pas bonjour aux autres une amie rien que pour elle ...ado je pensais la même chose je voulais une amie à moi , comme une sœur une confidente c'est égoïste cette idée de vouloir une personne rien que pour soit et pourtant non. J'étais triste à l'idée de partager les rires et tout le reste ...est ce le fait d'être enfant unique ..je ne sais pas . Aujourd'hui je n'ai pas d'amie mais plein d'amis de potes des copains mais pas d'amies perso ça fait mal lorsqu'elles vous trahissent .J'ai ma petite famille et ça me suffit ma vie est si bien remplie .... je t'embrasse très très fort nath

autobiographie 10/02/2015 21:56

Bravo! C'est la sagesse! Amusant que tu aies les mêmes réactions qu'Ariane! L'idée d'avoir une amie pour soi tout seul... Vous avez le même âge (celui qu'elle aurait...). Touchant.
Prends soin de toi
Bises
Gisèle (Gigri)

marlene04 10/02/2015 21:01

Son intuition est merveilleuse: on dirait qu'elle sait tout de son destin.Elle a vecu toute une vie en peu d'annees .c'etait son choix, et ce n'est pas si mal...
Je t'embrasse Gisele.

autobiographie 10/02/2015 22:12

Oui, en effet, elle écrit souvent comme une grande personne de 40 ans. Etrange. Etait-ce son choix? ..... Mais elle savait... et moi aussi... étrangement.
Bonne soirée,
Gisèle

zazou 09/02/2015 18:59

Oui, nous ne sommes qu'un minuscule bout de truc de l'univers. Sachant cela, inutile de prendre la vie au sérieux. Donc, elle courte, profitons-en.

autobiographie 10/02/2015 22:09

Bonjour Zazou! Tu vois, c'est ce que je me dis quand je vois des gens qui font la gueule dans la rue (ou le métro, comme cet aprèm).
Bonne soirée,
Gigri

jill bill 09/02/2015 11:38

Bonjour vous deux... Courte en effet c'est ce qu'on dit d'elle, une fois arrivé à l'hiver de sa vie, mais là... à peine au printemps et envolée ! On vient au monde un matin et tant mieux qu'on ne sache pas l'heure fatale... même si il arrive qu'on ressente certaines choses sur la brièveté de son existence... merci Gise, bonne semaine, bises, jill

autobiographie 09/02/2015 18:19

merci! tu as réussi à me trouver malgré les méchancetises des mails qui ne transmettent rien du tout! Oui, tant mieux qu'on ne sache pas leur fatale! La brièveté de son existence... tant que je vis, me dis-je, elle vit!
Voilà!
Bonne soirée,
Gisèle

Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et… jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » : des pages choisies de ce qu’elle appelaient ses «œuvres ». J'ajoute qu'Ariane sera très présente au cours du premier Festival du Journal Intime qui va avoir lieu à Paris les 15,16,17 septembre 2017.
  • Contact

Recherche