Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 13:18

Très bonne émission hier soir sur Ant.2: SOUFFRE-DOULEURS, ILS SE MANIFESTENT.

"Film coup-de-joing" sur une vérité: 1,2 million d'élèves souffrent de harcèlement et 22% n'en parlent à personne.

Ariane en a parlé: elle a mis en forme le récit des "persécutions" subies, à mi-chemin du récit illustré et de la bande dessinée, les paroles venant dans des bulles. 

[1] La récréation. Est-ce parce que je suis coléreuse ? Personne ne joue (avec) moi. Je pleure. On console. On oublie. Après je dis : S'il te plaît. Petite fille: Elle demande qu'à jouer, celle-ci . Ariane: S'il te plaît, est-ce que je peux jouer ". Autre petite fille: Non .

[2] Pour monter ou descendre des escaliers, je demande si on se met avec moi. Ils répondent tous "non": et tous mes ennemis viennent pour m'embêter. Quand enfin je m'amuse, ils font un autre jeu inintéressant pour m'embêter. Là où on jouait, toute seule je sautais. En classe, ils me font rire pour que je sois punie. Ils me donnent des bonbons, des boîtes de bonbons: c'est une autre punition. Mais ils sont assez gentils avec moi. Je me cache dans ma capuche quand je pleure, mais ils ne regardent pas, ils font comme si j'existais pas. Un petit garçon appelé Bruno dit que son père a dit que (je) suis une vraie conne et tout est comme ça.

Dessin représentant l'escalier, Ariane est au bout du groupe et pense (bulle) : Ils sont pas très chouette, ces enfants !!

 

 

 

 

'"La récréation", c'est le titre qu'Ariane donne à ce dessin illustré. Triste récréation en effet!

'"La récréation", c'est le titre qu'Ariane donne à ce dessin illustré. Triste récréation en effet!

Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie - dans les enfants
commenter cet article

commentaires

lmvie 22/02/2015 17:41

Ce dessin me parle de cette façon : Sombre en surface, noire, mais tellement colorée en dessous !!!! Gaie, drôle...
Grattez la couche semble t-elle dire, je ne suis pas celle que vous croyez !
Je t'embrasse

autobiographie 23/02/2015 11:47

Je ne peux m'empêcher de rire aux éclats par ta remarque judicieuse!. Je t'embrasse très colorément,
Gisèle

nath 21/02/2015 23:35

Bonsoir tu vois avant d'aller me coucher je suis venue te dire bonne nuit ... je viens de lire ton message sur le billet Océan ... tu trouves belle mais triste la première image du billet , c'est marrant mais moi je l'aime cette image car lorsque j'arrive sur ces petits chemins sableux et j'entends le bruit de l'océan le chant des vagues ... je suis contente et j'ai hâte de basculer et d'être happée par toute cette immensité , tu vois ce que je veux dire non ? c'est vrai je suis dingue ...c'est comme si en haut du chemin il y avait le paradis ! bref c'est mon plaisir ... Tu sais je suis allée avec mon mari disons je l'ai trainé ...mais après il aime regarder les vagues et se reposer sur le sable en ce moment c'est calme et j'aime avoir la plage pour moi ! oui j'ai revu la boum et cet après midi j'ai écouté les tubes des années 80 en faisant le ménage ! je me suis surprise à danser !!! je te dis je suis dingue et adolescente dans ma tête ! bon je ne veux pas t'ennuyer avec mes blablas mais j'aime venir te parler ,ce soir je ne vais pas dormir mon fils revient de Rennes il va rentrer tard dans la nuit et je vais l'attendre sur le canapé et quand je le sais arrivé je peux dormir ,demain c'est son anniversaire ... je suis vraiment dingue ... Je t'embrasse bien fort merci pour ton message bon dimanche bisou nath

autobiographie 23/02/2015 11:49

mais non tu n'es pas dingue! Tu es une mère qui comme presque toutes les mères, aime son enfant.
Je t'embrasse,
Gisèle

nath 19/02/2015 21:00

Juste un bisou du soir nous arrivons du Pays Basque , voir l'océan m'a fait du bien ! et là je vais regarder la boum 2 en pensant très fort à Ariane ...et à toi aussi bonne fin de semaine , bisou nath

autobiographie 21/02/2015 21:28

Je viens de le voir cet océan! Bravo! Tu vas regarder la boum 2... hélas, pour Ariane ce fut y une triste histoire car elle était en pleine dépression nerveuse et... cela se voit! (Elle me quittait et allait vivre chez son père... pas une partie de plaisir!)
Bonne soirée, repose-toi bien après ta promenade sur la plage.
Gisèle

nath p 16/02/2015 19:56

Bonsoir je viens te voir avant de filer au lit avec un bouquin ....
Alors ce dessin est touchant et bien triste aussi c'est vrai encore aujourd'hui ce problème existe dans les cours de récréation !
Mes enfants n'ont pas trop souffert mon fils a toujours été à l'écoute tous les ans chef de classe , il était le bon copain de tous et surtout celui qui écoutait , encore aujourd'hui ... ma fille faisait partie d'une bande de 5 copines dont deux très belles qui commandaient ...bref j'ai mis le hola ! Avant de lui dire bonjour ,elles regardaient les étiquettes de ses habits " c'est quelle marque ?" là j'ai dit stop je me suis fâchée je l'ai dit aux mamans et j'ai fait en sorte de lui acheter des habits de marque ( surf etc) pour leur clouer le bec à ces pimbêches ! elles ont arrêté car elles ne rivalisaient plus ! ce n'est pas bien mais j'avais mal pour ma fille qui se croyait moins jolie ...
Tu sais tes billets me font écrire car j'ai vécu ça aussi et ça fait mal d'être à l'écart ,moi je n'étais pas bien habillée j'ai eu mon premier jean très tard et mes copines se moquait de moi ...ma mère s'en moquait et moi je la suppliais d'acheter un jean !!! j'étais malheureuse je me trouvais nulle ...bon j'arrête mais c'est vrai tout ça les enfants sont méchants entre eux !!! bisou du soir nath p

autobiographie 17/02/2015 13:54

Très touchant ton "billet" de réponse. Tu as bien fait de mettre le holà à ces deux pimbêches! et aussi (courageuse tu es!) de leur "clouer le bec" en achetant des habits de marque à ta fille pour la rendre "supérieure" comme disent les enfants.
Allez file vite au lit avec un bouquin... mais il est encore trop tôt!
Je t'embrasse,
Gisèle (Gigri)

liedich 16/02/2015 10:27

Le dix-neuvième de janvier 2013

Vos deux photos





Mots d’Ariane Grimm

« L’aiguille n’a pas le temps
de rester plantée comme je lui ai demandé. »

À mon reflet d’amour,

Il était une fois une drôle d’aiguille,
Qui filait... mais filait... comme le fait l’anguille,
Qu’on eut voulu fixer mais qui allait si vite,
Que nous restions sans armes, éperdus de sa fuite.


Pourtant, ce raidillon qui animait l’horloge,
Et tuait notre temps de volonté de doge,
Nous les lui implorions, ces quelques instants de plus,
Qui eussent pu nous être éternel angélus.

Elle nous précédait et nous courrions ensemble,
Harcelés par un temps sans répit, il me semble,
Pensant qu’au grand jamais nous ne pourrions la vivre,

Cette envie de plaisir où le temps est seul ivre.
C’était immense erreur, tu le sais mon Reflet :
L’amour quand il est pur au temps sait faire arrêt.

Tu avais lettre A et de ma lettre M,
Nous sûmes cultiver le plus beau des Je t’aime.
Car nous avions créé l’infini de l’instant.

Offrons donc à Gigri la plus belle des danses,
Celle de notre amour en les plus belles transes ;
Et rions tous les Trois d’avoir vaincu le temps.

Puis-je passer ceci avec vos deux photos dans mon dernier book s'il vous plait ?

autobiographie 16/02/2015 10:49

Ah oui !!! Mille fois oui cher Liédich! et vous savez combien cela me ferait plaisir... mot faible! "Bonheur" plutôt car c'est si extraordinaire que si longtemps après... un Homme sache qu'Elle a existé et écrit même de façon maladroite, et qu'Il ait dans son cœur un petit (grand peut-être) sentiment pour elle. Cet Homme a vaincu le temps, oui! Merci.
Gisèle (et Ariane)

marlene04 16/02/2015 03:25

Les enfants qui ont de la personnalite sont toujours les victimes des autres qui n'ont rien dans le ventre...La revanche d'Ariane, c'est que maintenant ce qu'elle a dit d'eux restera a jamais dans l'histoire... Console-toi Ariane,
Bisous a vous deux

autobiographie 16/02/2015 11:00

Merci! Cela me console en effet et c'est b yen triste de lire tout ce qu'Ariane a écrit sur les enfants qui ont été cruels... Pas seulement les enfants... moi aussi! C'est dur d'être parents.
Bonne journée!
Gisèle (Gigri)

liedich 15/02/2015 11:12

Allez mon Reflet. Monte dans ta bulle. Je t'attends, là, juste un peu plus haut. Douceur à Vous Deux. l.

autobiographie 15/02/2015 11:20

Réconfort pour moi... Ainsi, Ariane ne sera pas seule éternellement. Merci Liedich
Bonne journée,
Gisèle (et Ariane bien sûr)

Lmvie 13/02/2015 17:57

L'enfant est cruel, très cruel
Bises

autobiographie 13/02/2015 19:22

Bonjour psychologue, tu as raison! Sottement, je ne m'en étais pas rendu compte quand Ariane était petite!
Je t'embrasse,
Gisèle

zazou 12/02/2015 10:12

C'est très dur de lutter contre le harcèlement, une lutte de tous les jours. Heureusement, si je pense, il n'y en a pas plus qu'avant, cette souffrance est maintenant prise en compte

autobiographie 13/02/2015 11:23

C'est vrai! Il y a trente ans, quand Ariane a écrit ce "récit", on n'avait même pas idée que cela puisse exister!
Bises
Gigri

jill bill 11/02/2015 14:29

Bonjour vous deux... Eh oui et que dire de ceux qui vont jusqu'au suicide... de nos jours le facebook en plus pour harceler !!! Non vraiment lamentable de se moquer dans le harcèlement, c'est encore pire que les coups, ça ne laisse pas de trace mais ça marque longtemps !! Dans mon enfance déjà on se moquait des plus moches, plus gros etc, non rien ne change... la faute à qui, la faute à quoi, la nature humaine tout simplement, bête et méchante trop souvent !! Merci Gise, bises de JB

autobiographie 11/02/2015 14:39

Tu m'épates vraiment! Mais quand as-tu le temps de rédiger tes articles puisque tu prends le temps de répondre? Stupéfriant! et pas n'importe quelle réponse!
En effet, dans ton enfance et dans la mienne (ça remonte encore plus loin), "la nature humaine tout simplement, bête et méchante trop souvent" sévissait déjà!
Bonne journée,;
Gisèle

Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et… jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » : des pages choisies de ce qu’elle appelaient ses «œuvres ». J'ajoute qu'Ariane sera très présente au cours du premier Festival du Journal Intime qui va avoir lieu à Paris les 15,16,17 septembre 2017.
  • Contact

Recherche