Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 11:31

Ariane Grimm a raconté sa vie dans son journal... toute sa vie...
A 15 ans, dans "Copper", son cahier de mémoire n°15 (on trouve ce cahier dans "LA FLAMBE, journal intime d'une jeune fille" publié chez Belfond en 1987), elle écrit dans un moment de grande tristesse:

Je me suis rendu compte. Si je suis dans cet état, c'est pas seulement à cause des échecs de cette année. C'est que depuis ma toute petite enfance, ça allait mal. J'ai de très mauvais souvenirs de tout mon passé. L'angoisse, les cris, les conflits avec tout le monde, les échecs. J'ai en fait jamais vécu de moments longtemps agréables. L'école, c'était le cauchemar. Pas d'amie, une angoisse terrible.[...]

Rassurez-vous! Dans sa toute petite enfance, elle a aussi été très heureuse. La preuve, au même âge (1 an et demi) :

Tristesse  et... Joie! Ouf!Tristesse  et... Joie! Ouf!

Tristesse et... Joie! Ouf!

Partager cet article

Repost 0
Published by Autobiographie
commenter cet article

commentaires

nath p 08/08/2014 21:16

Bel article et tes images d'Ariane sont superbes bonne et douce soirée nath p

autobiographie 09/08/2014 16:56

Voilà qui me faire plaisir NATH! Ah oui!
Bonnes vacances, bon travail, bon tout !
Je t'embrasse,
Gigri

justine 06/06/2014 09:06

Qui ne connait pas ces angoisses là ?
J'espère qu'Ariane, là où elle est a enfin trouvé la paix.
Je vous embrasse toutes les deux.

justine 31/05/2014 19:52

Un petit coucou pour te souhaiter une bonne soirée...
Es-tu toujours le nez dans tes papiers ?
Je vous embrasse les inséparables.
Justine

autobiographie 01/06/2014 10:58

Oui, j'ai encore le nez dans mes papiers! Je ne m'en sors pas!
Mais faut croire que quelque chose en moi me pousse à ne jamais finir!
Bonne journée à toi,
Gisèle

Lmvie 31/05/2014 18:32

Un enfant "meurt" si sa mère ne le nourrit pas déjà.
Ce n'est pas le cas.
Après qui peut dire je suis une mère "parfaite" ...une imbécile sans aucun doute.
Tristesse et joie s'appelle la vie, comme bon nombre d'enfants qui passent de l'un à l'autre sans toujours comprendre.
Elle ne peut pas avoir des souvenirs de "tout" dans sa toute petite enfance...personne ne peut. C'est ainsi.
Beaucoup d'adultes ont une enfance fantasmée, c'est à dire plus imaginée que vécue.
Cela n'a rien d'exceptionnel, ainsi donc en moment de tristesse ado ou adolescente et même parfois adulte on pense avoir été l'enfant le plus malheureux de la planète...
Je t'embrasse

autobiographie 01/06/2014 10:57

L'enfant le plus malheureux de la planète! Joliment dit, ô Belle grande voyageuse parmi les coraux dans une mer bleue!
Merci de remonter le moral d'une adulte qui pense avoir été la mère la plus méchante pour son cher enfant.
Bonne journée,
Gisèle

justine 29/05/2014 09:41

Je te l'ai déjà dit, je me retrouve un peu dans ton Ariane... et c'est pourquoi je peux témoigner :
il y a de mauvais moments, mais il y a des moments joyeux aussi.
Et puis, comme je te l'ai déjà dit, nous les parents, nous faisons ce que nous pouvons.
Nous ne sommes pas des saints !!! Alors, pense à Ariane. Pense combien elle t'aimait, elle te l'a prouvé dans
"La Flambe" livre que je recommande à tous et toutes celles qui viennent sur ton blog.
Je vous embrasse toutes les deux.
Justine

autobiographie 01/06/2014 10:54

Merci chère Justine de me remonter le moral qui est très bas... ou plutôt très malheureux en ce moment puisque, tu le sais, je pense à mon Ariane.
Bonne journée à toi,
Je t'embrasse,
Gisèle

jill bill 26/05/2014 13:08

Coucou vous deux.... On ne choisit pas ses parents chère enfant, ils ont leur haut et leur bas dans la vie de tous les jours, pas si facile, mais rien n'est tout noir, ni tout rose, ne connaissant pas ton papa, je suis certaine que maman t'a aimée ça oui !!! ;-) Bonne fin mai Gisèle, bises de jill

autobiographie 26/05/2014 14:47

Voilà qui est bien dit, bien senti!
Ah! quel plaisir de te lire chère Jill
Bonne après-midi
Gisèle

Présentation

  • : autobiographie
  • autobiographie
  • : Description : Je suis la mère d'Ariane Grimm (1967-1985), dont vous voyez ici la photo. Ariane est une jeune diariste qui a beaucoup écrit et dessiné dès l’âge de sept ans et demi… et… jusqu’à dix-huit ans. Après sa disparition dans un accident de moto, j’ai fait publier les dernières pages de son journal chez Belfond (1987), puis « j’ai lu » (1988), et je publie ici ce qu’elle avait précieusement « archivé » : des pages choisies de ce qu’elle appelaient ses «œuvres ». J'ajoute qu'Ariane sera très présente au cours du premier Festival du Journal Intime qui va avoir lieu à Paris les 15,16,17 septembre 2017.
  • Contact

Recherche